Codes Alliés des avions japonais de la Deuxième Guerre mondiale


Codes Alliés avions japonais Retour partie aviation/return to the airplane part

Constructeur/manufacturer Modèle/model Code Allié/Allied code name
AICHI B7A Ryusei Grace
  D3A Val
  E13A Jake
  E16A Zuiun Paul
  M6A Seiran/Nanzan _
FIAT B.R.20 (I-Type, Yi-shiki) Ruth
HEINKEL He 112 (A7He1) Jerry
KAWANISHI E15K Shiun Norm
  H6K Mavis
  H8K (H8K-2L Sei-Ku) Emily
  N1K1 Kyofu Rex
  N1K2 Shiden George
KAWASAKI Ki-32 Mary
  Ki-45 Toryu Nick
  Ki-48 Lily
  Ki-56 Thalia
  Ki-61 Hien Tony
  Ki-100 _
  Ki-102 Randy
KOKUSAI Ki-86A Cypress
KUGISHO E14Y Glen
MITSUBISHI A5M Claude
  A6M Zero Zeke
  A7M1 Reppu Sam
  F1M2 Pete
  G3M Nell
  G3M2 (L3Y2) Tina
  G4M Betty
  J2M Raiden Jack
  J4M Jinrai Luke
  Ki-2 Louise
  Ki-21 Sally/Gwen
  Ki-30 Ann
  Ki-46 Dinah
  Ki-51 Sonia
  Ki-57 Topsy
  Ki-67 Hiryu Peggy
N.K.K. Ki-59 Theresa
NAKAJIMA A6M2-N Rufe
  B5N Kate
  B6N Tenzan Jill
  C6N Saiun Myrt
  G5N Shinzan Liz
  G8N Renzan Rita
  J1N (J1N1-S Gekko) Irving
  Ki-27 Nate
  Ki-34 Thora
  Ki-43 Hayabusa Oscar
  Ki-44 Shoki Tojo
  Ki-49 Donryu Helen
  Ki-84 Hayate Frank
  Ki-115 Tsurugi _
  Ki-201 Karyu _
  Kikka _
SHOWA/NAKAJIMA L2D Tabby
TACHIKAWA Ki-36/Ki-55 Ida
  Ki-54 Otsu Hickory
WATANABE E9W Slim
  E14W _
  Q1W Tokai Lorna
WATANABE (KYUSHU) K9W (K9W1) Momiji _
YOKOSHO 1-Go _
YOKOSUKA D4Y Suisei Judy
  MXY-7 Ohka Baka
  P1Y Ginga Frances
YOKOSUKA (YOKOSHO) E6Y (2-Go) _

Les types de codes Alliés étaient des noms masculins pour les chasseurs japonais, des noms féminins pour les bombardiers, des noms d'arbres pour les avions d'entraînement, et des noms d'oiseaux pour les planeurs.

Sigles avions japonais Retour partie aviation/return to the airplane part

Pour les avions de la marine impériale japonaise, la désignation courte était une combinaison de lettres et de chiffres qui étaient une aide au classement du type de l'avion, du modèle, et du constructeur. La première lettre en majuscule indiquait la fonction de l'appareil, et le premier chiffre indiquait combien de modèles différents avaient été construits dans la fonction, par exemple, le A6M2 Zero était le sixième chasseur embarqué. Les avions de l'armée impériale japonaise étaient classés suivant le système Kitaï instauré en 1932. Un numéro préfixé par Ki-, était attribué au modèle au moment de la mise en route du programme d'études ou de construction, et non pas au moment de l'entrée en service de l'appareil. Moins répandus, les préfixes Ka- et Ku-, représentaient respectivement, les autogires et aéronefs conçus à l'étranger, et les planeurs.

Sigle (marine impériale) Fonction
A Chasseur embarqué (exemple : Mitsubishi A5M Claude)
B Bombardier d'attaque embarqué (exemple : Nakajima B5N Kate)
C Avion de reconnaissance (exemple : Nakajima C6N Myrt)
D Bombardier embarqué (exemple : Yokosuka D4Y Judy)
E Hydravion de reconnaissance (exemple : Watanebe E9W Slim)
F Hydravion d'observation (exemple : Mitsubishi F1M2 Pete)
G Bombardier d'attaque (exemple : Mitsubishi G4M Betty)
H Hydravion (exemple : Kawanishi H6K Mavis)
J Chasseur basé à terre (exemple : Nakajima J1N Irving)
K Avion d'entraînement
L Transport
M Avion à flotteurs particulier (exemple : Aichi M6A)
MX Avion d'emploi particulier (exemple : Yokosuka MXY-7 Baka)
N Chasseur amphibie
P Bombardier (exemple : Yokosuka P1Y1 Frances)
Q Avion de patrouille
R Avion de reconnaissance basé à terre
S Chasseur de nuit

La seconde lettre indiquait la compagnie responsable du dessin original de l'appareil. Par exemple, le D3A1 Val était un bombardier embarqué (type D), troisième dans cette catégorie et conçu par Aichi.

Sigle Constructeur
A Aichi
B Boeing
C Consolidated
D Douglas
G Hitachi
H Hiro
He Heinkel
J Nihon Kogata
K Kawanishi
M Mitsubishi
N Nakajima
P Nihon
S Sasebo
Si Showa
V Vought-Sikorsky
W Watanabe
Y Yokosuka
Z Mizuno

Le chiffre final indiquait le modèle de l'avion. Ce numéro changeait à chaque modification d'importance (moteur, cellule) et les variations mineures, souvent au niveau de l'armement, étaient notées par une dernière lettre en minuscule. Parfois, des lettres supplémentaires étaient encore ajoutées à la désignation, par exemple le terme -K ajouté à A6M2 une signifiait que l'appareil (A6M2-K) avait été transformé en machine d'entraînement.


Retour partie aviation/return to the airplane part Index  Table des matières/table of contents Avions militaires de la Deuxième Guerre mondiale/military aircrafts of the Second World War