Handley page-H.p.75 manx

Handley Page H.P.81 Hermes

Handley page-H.p.115

Vue du Hermes 4 Hero de BOAC (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson - BOAC) Vue du Hermes 4 G-ALDM Hero, de la compagnie BOAC, en vol au-dessus de l'Ile de Wight.

Le Hermes fut le premier nouvel appareil britannique construit après la Deuxième Guerre mondiale, mis en service par BOAC (British Overseas Airways Corporation), bien que sa conception eut ses origines dans une spécification pour un avion de transport civil à cabine pressurisée, d'une capacité de 34/50 passagers, émise en 1944. Un projet initial, basé largement sur des composants du bombardier quadrimoteur Halifax, et connu comme H.P.64, fut abandonné au profit du H.P.68 Hermes I, doté d'un unique plan vertical de queue. Ce dernier était équipé de moteurs radiaux Bristol Hercules 101 d'une puissance unitaire de 1.650 ch, et sa cabine était pressurisée.

Le développement du Hermes connut un sérieux revers lorsque le premier prototype (G-AGSS) s'écrasa au décollage, lors de son premier vol début décembre 1945, et l'attention fut reportée pour un temps sur son équivalent militaire, le H.P.67 Hastings de la Royal Air Force, dont le prototype (TE 580) effectua avec succès son vol inaugural début mai 1946. Cependant, une commande pour 25 appareils de production destinés à BOAC, fut passée en avril 1947, et le premier vol d'un deuxième appareil de développement fut effectué début septembre 1947. Ce modèle immatriculé G-AGUB, fut l'unique H.P.74 Hermes 2. Son fuselage avait été allongé de 4,67 mètres, ses moteurs étaient des Hercules 121 d'une puissance unitaire de 1.675 ch, et il conservait du type antérieur, les hublots ronds et un train d'atterrissage classique, avec une roulette de queue.

Le modèle définitif de production fut le H.P.81 Hermes 4, et le premier avion de cette série (G-AKFP) effectua son vol inaugural début septembre 1948. Parmi les modifications apportées, le train d'atterrissage était maintenant tricycle, les hublots était de forme rectangulaire, et les plus performants moteurs Hercules 763, d'un puissance de 2.100 ch permettait l'emport d'une charge utile maximale de 17.000 livres (environ 7.710 kg). Le premier Hermes 4 fut livré à la société BOAC début février 1950, et le modèle fut mis en service plus tard dans la même année, sur les routes de la compagnie, en Afrique de l'Ouest et en Afrique du Sud. La capacité normale était de quarante passagers, avec cinq membres d'équipage, bien que le Hermes ait été capable d'emporter 63 passagers assis.

Le Hermes était destiné uniquement à être une machine intérimaire pour BOAC, et son remplacement par le Canadair C-4 Argonaut, fut commencé après seulement deux années d'exploitation. Airwork Ltd. fut l'un, parmi les premiers opérateurs qui reçurent les appareils issus de BOAC, et les machines de cette compagnie furent modifiées en version désignée Hermes 4A, dotée de moteurs Hercules 773 de 2.125 ch, avant de mettre ces avions en service pour du transport militaire de troupes à la demande, la capacité étant portée à 68 sièges. Ces avions furent remis dans le standard Mk. 4 en 1947, et ils servirent, avec d'autres Hermes 4 survivants, pendant le reste des années 1950 et le début des années 1960, avec des compagnies britanniques indépendantes, comme Air Safaris, Falcon Airways, Skyways, et Silver City. Deux autres exemplaires d'une capacité portée à 78 sièges, furent exploités par Bahamas Airways.

La production, effectuée entre 1945 et 1951, atteignit une petite trentaine d'exemplaires. Quinze Hermes 4 étaient toujours en activité en 1960, mais au milieu des années 1960, le type n'était plus en opérations. Deux autres appareils, référencés H.P.82 et désignés Hermes 5, furent construits en 1949-1950, comme une variante développée avec des turbopropulseurs Bristol Theseus 502 d'une puissance unitaire de 2.490 ch, mais aucune production de ce modèle ne fut entreprise.


- En complément, vue d'un appareil de transport Handley Page H.P.81 Hermes 4 de la compagnie Air Links. Immatriculation G-ALDA, cn HP.81/2, Dusseldorf - International, Allemagne de l'Ouest, décembre 1963. En ce temps, cette compagnie aérienne effectuait des transports de troupes entre le Royaume-Uni et l'Allemagne. Copyright Günter Grondstein.

Source partielle : Civil Airliners since 1946 - Kenneth Munson.


Histoire d'Imperial AirwaysAvions d'Imperial Airways (1923-1954)

HERMES 4            
Moteurs(s)/Engine(s)   4 moteurs à pistons de 2100 ch              Bristol Hercules 763                              
Envergure/Span 34,44 m    Longueur/Length 29,51 m    Hauteur/Height 9,12 m     Poids total/Weight 39.010 kg      
Vitesse/Speed 430 km/h à 6100 m Plafond/Ceiling 7.500 m    Autonomie/Range 3.220 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils