Messerschmitt-Bf 109b

Messerschmitt Bf 110

Messerschmitt-Me 163 komet

Vue d'un Bf 110C-1 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un chasseur bimoteur Bf 110C-1 du 5/ZG.26, Afrique du Nord, 1942. Armement, deux canons Oerlikon MG FF de calibre 20 mm et quatre mitrailleuses MG 17 de calibre 7,9 mm dans le nez, et une mitrailleuse défensive MG 15 de calibre 7,9 mm dans le cockpit arrière.

Le Bf 110 fut le second appareil militaire de production conçu par le Prof Willy Messerschmitt après qu'il eut rejoint la compagnie Bayerische Flugzeug-Werke AG. Dans la fin des années 1930, il y eut une vogue pour des chasseurs bimoteurs stratégiques comme le Bell Airacuda ou le Fokker G.I. Ces modèles devaient pouvoir accompagner des bombardiers en territoire ennemi, mener des missions d'attaque au sol, et intercepter également des bombardiers, sur des distances importantes. Au début 1934, le RLM (Reichsluftfahrtministerium, ministère de l'Air du Reich) émit une spécification pour un chasseur d'escorte à long rayon d'action, également apte à l'attaque, de type Zerstörer (chasseur lourd). En réponse à cette demande, Messerschmitt conçut un élégant appareil bimoteur, biplace avec les sièges en tandem, doté de deux plans de queue, et équipé de deux moteurs Daimler-Benz DB 600. La demande portant sur la capacité de bombardement était ignorée, au profit de la vitesse et du rayon d'action.

Trois prototypes furent construits, et le vol inaugural du premier désigné Bf 110V1, fut effectué en mai 1936. Le second prototype, livré au début de l'année 1937 à la Luftwaffe pour des essais, reçut un accueil mitigé. L'avion était rapide pour une machine à deux moteurs d'un poids relativement élevé, mais il était aussi lourd aux commandes, et moins manoeuvrant que désiré. Quatre avions de présérie Bf 110A-0 furent commandés, mais à cause de la relative rareté des DB 600, les moteurs furent remplacés par des Junkers Jumo 210B de 610 ch. Ces appareils se révélèrent clairement inadaptés, et ils furent suivis, au printemps 1938, par deux Bf 110B-0 équipés de moteurs DB 600A de 690 ch, afin de poursuivre les essais pour le modèle de production initial Bf 110B-1. Des plans furent établis pour évaluer cet appareil de manière opérationnelle pendant la guerre d'Espagne, mais ce conflit fut terminé avant que l'avion ne soit prêt pour le service. L'armement d'un Bf 110A-0 comprenait quatre mitrailleuses dans le nez, et une défensive dans le cockpit arrière, et cet ensemble fut complété de deux canons de 20 mm montés en partie antérieure, sur le premier modèle de production du Bf 110B.

Ainsi, le premier modèle qui fut mis en service actif fut le Bf 110C, sur lequel des moteurs plus puissants DB 601A furent montés. D'autres améliorations avaient été apportées, comme les extrémités des ailes plus anguleuses afin d'améliorer la maniabilité, et un agencement différent des cockpits. Le Bf 110C fut mis en service en 1939, et plus de 500 de ces machines firent partie des forces de la Luftwaffe à la fin de cette année. Quelques exemplaires avaient été fabriqués comme des chasseurs-bombardiers, ou pour mener des missions de reconnaissance, et le Bf 110 fut d'abord employé pour des missions d'attaque au sol lors de l'invasion de la Pologne, début septembre 1939 (opération Fall weiss). Lors de ces opérations et lors de l'assaut contre la Belgique et les Pays-Bas, le Bf 110 eut un certain succès, mais quand il fut pleinement exposé comme chasseur durant la bataille d'Angleterre (de début juillet 1940 à fin octobre de la même année), ses lacunes dans ce rôle devinrent apparentes. Les pertes devinrent si importantes, que la Luftwaffe fut obligée d'envoyer des chasseurs Bf 109 pour les escorter en de nombreuses occasions. Cependant, la capacité à bombarder du modèle fut montrée avec le 110C et plusieurs attaques de précision purent être effectuées. La production du modèle C fut poursuivie, les dernières machines de cette série recevant des propulseurs DB 601N d'une puissance unitaire de 1.200 ch, mais de nombreux exemplaires plus anciens furent retirés des premières lignes, et furent employés dans des missions de second plan, comme le remorquage de planeurs.

Afin d'améliorer l'autonomie de l'appareil, le Bf 110D fut créé, comme chasseur (D-0 et D-1) et comme chasseur-bombardier (D-2 et D-3), mais à la mi-1941, la plupart des variantes C et D étaient opérationnelles uniquement au Moyen-Orient ou sur le front de l'Est. Les plus polyvalents Bf 110E (moteurs DB 601N) et Bf 110F (DB 601F) apparurent plus tard la même année, avec des variantes comme le F-2 tirant des roquettes, et le F-4, un chasseur de nuit. A la fin de l'année 1942, quand il devint apparent que les Me 210 et 410 ne pourraient donner satisfaction comme remplaçants de leur prédécesseur, la production du Bf 110 fut intensifiée de nouveau, et la version Bf 110G fut présentée. Cette variante suivait le schéma général des séries précédentes, en incluant le chasseur de nuit G-4 équipé de moteurs DB 605B de 1.475 ch, et doté d'un armement composé de deux ou quatre canons de 20 mm, et de quatre mitrailleuses de calibre 7,9 mm. De nombreuses sous-séries du Bf 110G furent équipées d'un radar d'interception embarqué centimétrique, et de nombreux avions de ce type avaient un équipage comprenant un troisième membre placé au centre, ayant un rôle d'opérateur radar. Le quadriplace Bf 110G-4/R3 fut le première variante dotée d'un radar Lichtenstein SN-2 (FuG 220, Funk-Gerät). Des pilotes renommés, comme Heinz-Wolfgang Shnaufer furent capables d'exploiter les capacités du Bf 110, stabilité, long rayon d'action, et puissance de feu importante, avec des effets dévastateurs contre des bombardiers de nuit de la Royal Air Force. Le modèle Bf 110G-4 fut équipé en option, d'un système de tir oblique de type Schräge Musik monté dans la partie arrière du cockpit, afin d'attaquer par en dessous des formations de bombardiers de nuit.

Les avions de type Bf 110H, qui différaient principalement par l'emport d'un armement plus lourd, furent produits en parallèle du modèle G, et furent la dernière variante produite. La fabrication du Bf 110, en incluant toutes les versions, fut d'environ 6.150 exemplaires, et se termina au début de l'année 1945. Dans les dernières années de la Deuxième Guerre mondiale, les Bf 110 furent employés, souvent avec un armement formé de roquettes, contre les formations de bombardiers de jour de l'U.S. Air Force, mais ils étaient très vulnérables face à des chasseurs d'escorte comme le P-51 ou le P-47.


Plan d'un Bf 110C-1 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

Bf 110C-1           
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 1100 ch              Daimler-Benz DB 601A-1                            
Envergure/Span 16,25 m    Longueur/Length 12,07 m    Hauteur/Height 4,13 m     Poids total/Weight 6.030 kg       
Vitesse/Speed 540 km/h à 6000 m Plafond/Ceiling 10.000 m   Autonomie/Range 1.410 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens