Supermarine-Spiteful                  

Supermarine Spitfire PR XIX

année 1944 Supermarine-Spitfire

Vue d'un Spitfire PR XIX (photo : Sébastien Bourdeix) Vue d'un Spitfire PR XIX de reconnaissance photographique dérivé du Mk. XIV de chasse, cn 6S/585110, année de construction 1944, immatriculation F-AZJS (meeting aérien de Limoges 2005, propriétaire Christophe Jacquard). Initialement équipé d'un Griffon 66, cet avion fut équipé par la suite d'un Merlin issu d'un Shackleton, entraînant des hélices tripales contre rotatives. Une hélice à cinq pales Rotol était également couramment utilisée.

Le Supermarine Spitfire fut conçu à l'origine comme chasseur et est largement connu comme tel, mais il fut aussi utilisé comme avion de reconnaissance photo. Cette possibilité d'emploi fut vite reconnue et une version du Spitfire Mk. I équipée de caméras dans les ailes et nommée PR 1A (Photographic Reconnaissance, ou "Photo-Recce") effectua une première sortie dès novembre 1939. Au fur et à mesure de l'avancement de la Deuxième Guerre mondiale, d'autres versions de l'appareil comme le PR Mk. X ou le PR Mk. XI furent dédiées à la reconnaissance et largement employées.

La dernière et meilleure version de ce type fut le Spitfire PR XIX (PR Mk. XIX), développé en tirant parti des enseignements des machines antérieures. Le PR XIX propulsé par le Rolls-Royce Griffon de 2.000 ch du Mk. XIV gardait les ailes du PR XI qui contenaient des réservoirs de carburant d'une contenance de 66 gallons (300 litres) et conservait le potentiel d'installation de caméras de cet avion. La capacité totale atteignait 252 gallons (1.140 litres), avec une possibilité d'emport en réservoir extérieur de 90 (environ 410 litres), ou 170 gallons (770 litres), option rarement utilisée à cause de l'augmentation de la traînée.

Les caméras étaient globalement placées comme sur le Mk. XI, l'équipement du fuselage comprenait une ou deux caméras F52 36 pouces (91,44 cm) verticales, deux F52 20 pouces (50,80 cm) verticales ou deux F24 14 pouces (35,56 cm) verticales et une F24 14 pouces (35,56 cm) ou 8 pouces (20,32 cm) oblique. Ces appareils étaient réchauffés par de l'air pris sur le radiateur droit et d'autres optiques également réchauffées pouvaient être placées dans les ailes. Le cockpit du pilote était pressurisé pour assurer un certain confort durant les longues et froides missions à haute altitude. Le PR XIX d'un poids total d'environ 3.400 kg fut le plus rapide des Spitfire avec une vitesse de 740 km/h, il était capable de voler en croisière à 595 km/h à 14.935 m d'altitude, ce qui le mettait à l'abri des chasseurs ennemis.

Le PR XIX produit en 1944, fut l'avion principal de reconnaissance de la R.A.F. durant de longues années, il fut utilisé en Chine en 1951 et servit jusqu'en avril 1954. Il fut remplacé par les versions reconnaissance d'avions à réaction comme le Meteor ou le Canberra.


- En complément, vue sous la pluie d'un Spitfire PR XIX, immatriculation F-AZJS, code PS890/UM-E, côté droit, côté gauche, et vue de cet avion au décollage. Moteur Rolls-Royce Griffon entraînant une hélice à cinq pales, décoration comme appareil du Squadron No. 152 (Hyderabad), de la Third Tactical Air Force de la R.A.F. (Third TAF), South East Asia Command (SEAC), unité ayant opéré en Birmanie pendant la Deuxième Guerre mondiale, avec l'emblème distinctif d'une panthère noire bondissante. Meeting Ferté-Alais 2022.

Source partielle : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford.

SPITFIRE PR XIX     
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 2000 ch               Rolls-Royce Griffon 65                            
Envergure/Span            Longueur/Length            Hauteur/Height            Poids total/Weight 3.400 kg       
Vitesse/Speed 740 km/h             Plafond/Ceiling 14.935 m   Autonomie/Range                


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions militaires 1939-1945Avions militaires 1939-1945