Supermarine-Seafire                  

Supermarine Sea Lion

année 1919 Supermarine-Sea otter

Plans de l'hydravion Sea Lion III Plans de l'hydravion biplan de course Sea Lion III.

Le premier modèle de ce type fut le Sea Lion I (G-EALP). C'était un biplan amphibie monoplace à coque et stabilisateurs latéraux, propulsé par un moteur Napier Lion de 450 ch. Piloté par Basil Deacon Hobbs, il fut engagé dans la Coupe Schneider en 1919. La course fut gagnée par Guido Janello sur un Savoia S.13, mais fut finalement annulée pour cause de mauvais temps. Le Sea Lion fut endommagé lors d'un décollage, et les deux autres concurrents britanniques de cette épreuve, un Sopwith (moteur Cosmos de 450 ch) et un Fairey (moteur Napier de 450 ch), ne terminèrent également pas la course.

En 1921, Supermarine construisit un autre appareil de vitesse propulsé par un moteur de 300 ch et nommé Sea King II. Enregistré sous la référence G-EBAH, il effectua son premier vol en 1922. Plus tard il fut modifié avec la suppression du train d'atterrissage, la réduction de la surface des ailes et le remplacement du moteur par un Napier Lion de 450 ch. Renommé Sea Lion II, il fut le gagnant de la Coupe Schneider à Naples en 1922, à une vitesse moyenne d'environ 235 km/h. Le pilote était Henry Charles Biard.

Modifié au niveau des ailes et du gouvernail, il fut engagé sous le nom Sea Lion III dans la Coupe en 1923 à Cowes, île de Wight. Malgré une moyenne d'environ 245 km/h, il ne finit aux mains du pilote Biard, que troisième, les deux premières places étant gagnées par des hydravions biplans américains Curtiss CR-3. Finalement, à la fin de cette même année, il fut cédé à la Royal Air Force.


Vue du Sea Lion III (photo : Les Avions - Philip Jarrett) Vue du Sea Lion III (G-EBAH), engagé dans la Coupe Schneider de 1923, à Cowes. Il finit troisième, devancé par deux hydravions Curtiss CR-3.

- En complément, vue du Supermarine Sea Lion I immatriculé G-EALP, préparé pour participer à la Coupe Schneider, disputée en septembre 1919, à Bournemouth, Dorset. Cet hydravion fut contraint à l'abandon, après avoir heurté un objet flottant. Document Gallica, Aviation magazine, juin 1954.
SEA LION II         
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 450 ch                Napier Lion                                       
Envergure/Span 9,70 m     Longueur/Length 8,38 m     Hauteur/Height            Poids total/Weight 1.435 kg       
Vitesse/Speed 260 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range                


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions Coupe SchneiderAvions Coupe Schneider