Pilatus-Pc-6   porter         

Pilatus PC-6/A Turbo-Porter

mai 1961 Pilatus-Pc-9

Vue d'un Pilatus PC-6/B2-H4 (photo : JN Passieux, Salon du Bourget 2005) Vue d'un appareil d'usage multiple à décollage court Pilatus PC-6/B2-H4 Turbo-Porter, immatriculation HB-FMQ, cn 946 (Salon du Bourget 2005). Turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT-6A-27.

Le développement d'une version du Porter équipée d'un turbopropulseur était logique, et comme pour de nombreux constructeurs, la variante à turbine fabriquée par Pilatus Flugzeugwerke AG fut plus répandue que celle d'origine à moteur à pistons. Le turbopropulseur initial fut l'éprouvé avec succès Turbomeca Astazou, et le premier Turbo-Porter reçut un Astazou IIE d'une puissance de 520 ch, et effectua son vol inaugural début mai 1961. Le montage n'avait nécessité que peu de modifications, à l'exception d'un allongement de la cellule de deux pieds et demi (0,76 m), et la version d'origine et la nouvelle partagèrent la même ligne de production, dans l'usine de Stans, en Suisse, canton de Nidwald.

La version de base à moteur Astazou (variante IIG) fut répertoriée PC-6/A, les variantes furent le A-H1 à train d'atterrissage renforcé et capable d'emporter une charge supérieure, le A-H2 certifié pour des opérations aux Etats-Unis et encore légèrement plus lourd, et le AX-H2 équipé d'un Astazou X développant au maximum 630 ch, mais limité au début à la puissance normale des autres types A. Le type PC-6/B effectua son premier vol début mai 1964. Ce modèle était globalement identique au PC-6/A, mais était doté d'un turbopropulseur Pratt & Whitney Canada PT-6A qui avait nécessité un allongement de deux pouces (5,10 cm). Une licence de fabrication fut acquise aux Etats-Unis par Fairchild Stratos (Fairchild Hiller), et cette société construisit et vendit dans ce pays, et aussi à l'export, les modèles Pilatus, en parallèle de la maison mère. Une troisième variante, désignée PC-6/C-H2 et équipée d'un turbopropulseur Garret AirResearch TPE-331 de 575 ch fut également annoncée.

Au milieu de l'année 1966, la production du Turbo-Porter avait atteint environ soixante exemplaires, répartis globalement à parts égales, entre le PC-6/A et le PC-6/B. L'utilisation de ces machines était réellement mondiale, et parmi les clients, on trouvait Aeralpi en Italie (quatre exemplaires), Air America (six ex. employés en Extrême-Orient), Foshing Airlines de Formose (un ex.), le département de police d'Israël (un ex.), Wien Alaska (sept ex., plus un Porter), et la Fuerza Aérea Colombiana. Un Turbo-Porter, connu comme le Brookhaven Commuter, effectua un service depuis cette banlieue de New York vers les aéroports La Guardia et Kennedy, à l'automne 1964. Plus tôt dans cette même année, deux PC-6/A furent évalués sur leurs capacités à remplir des missions de type STOL COIN (lutte contre l'insurrection, Counter-Insurgency et décollage et atterrissage courts), par l'U.S. Air Force Special Air Warfare Center, à la base Eglin, comté d'Okaloosa, nord de la Floride, et les militaires suédois utilisèrent aussi le PC-6/A pour des missions ponctuelles en 1964-1965. Un certain nombre de Turbo-Porter de construction américaine furent utilisés au début des années 1970, par l'U.S. Air Force, durant la guerre du Viêt Nam (novembre 1955-avril 1975), L'avion civil fut équipé d'un canon rotatif de calibre 20 mm, Gatling XM-197, placé latéralement, et de quatre points d'emport sous les ailes et le fuselage. Cependant, cet avion militaire, désigné AU-23A Peacemaker, connut quelques problèmes en service, et fut retiré après seulement une année en opérations.

Normalement, la capacité du Turbo-Porter était de huit passagers, mais elle pouvait être portée à onze passagers. L'avion pouvait être employé pour le transport de marchandises, utilisé pour des missions de secours, des travaux agricoles (épandage), et également être doté de deux flotteurs ou d'un train d'atterrissage mixte, roues et skis. La production du PC-6, en version moteur à pistons ou turbine, fut poursuivie pendant soixante années. Elle atteignit, avant son arrêt au début de l'année 2019, environ 600 exemplaires, dont 500 furent construits en Suisse, et une centaine aux Etats-Unis sous licence.


Vue d'un PC-6/B-H2 (origine : Private Aircraft since 1946 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un PC-6/B-H2 Turbo-Porter de la compagnie Wien Alaska Airlines Inc., immatriculation N2853T.
Plan d'un PC-6/B-H2 (origine : Private Aircraft since 1946 - Kenneth Munson)


Source partielle : Private Aircraft since 1946 - Kenneth Munson.

PC-6 B2             
Moteurs(s)/Engine(s)   1 turbopropulseur de 550 ch                        Pratt & Whitney PT-6A-27                      
Envergure/Span 15,87 m    Longueur/Length 10,90 m    Hauteur/Height 3,20 m     Poids total/Weight 2.800 kg       
Vitesse/Speed 230 km/h             Plafond/Ceiling 8.200 m    Autonomie/Range 915 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils