Bristol-138a               

Bristol Blenheim IV

septembre 1937 Bristol-142m blenheim i

Vue d'un Blenheim IV (photo : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford) Vue d'un bombardier bimoteur Blenheim IV (N 6216), du Squadron No. 139 de la Royal Air Force.

En 1939, le Blenheim I d'origine à nez court fut remplacé en production par le Mk. IV (référence constructeur Type 142S), doté d'une partie avant allongée destinée à améliorer la place du navigateur. Le prototype, un Mk. I modifié (référence K 7072), qui vola pour la première fois fin septembre 1937, fit l'objet de plusieurs modifications avant d'atteindre sa forme finale. En production, après les 80 Type 142S Blenheim IV (en commençant par le L 4823), des réservoirs additionnels furent ajoutés dans les parties extérieures des ailes afin d'augmenter l'autonomie, et cette version fut désignée Type 142L, Blenheim IVL. Des améliorations apportées au cours de la guerre furent l'ajout de parties blindées, l'installation de mitrailleuses défensives sous le nez et le montage d'une tourelle dorsale. En 1940, quelques Blenheim IV furent modifiés pour être utilisés comme chasseurs dans le Coastal Command, avec le montage d'un groupe de quatre mitrailleuses Browning de calibre 7,7 mm sous le fuselage, comme sur la version chasseur de nuit Blenheim Mk. IF. La production du Blenheim IV atteignit 1.930 exemplaires.

Un Blenheim IV immatriculé N 6215 appartenant au Squadron No. 139 basé à Wyton, Cambridgeshire, et mené par le Flying Officer A. Macpherson, fut le premier appareil britannique à franchir la frontière allemande durant la Deuxième Guerre mondiale, lors d'une mission de reconnaissance, le 3 septembre 1939. Le jour suivant, une dizaine de Blenheim IV des Squadrons No. 107 et No. 110, basés à Wattisham, Suffolk, menés par le Flight Lieutenant K. C. Doran, effectuèrent la première mission de bombardement du conflit pour le compte du Bomber Command, en attaquant la flotte allemande dans Schillig Roads (approche de la baie de Jade, Jade Bight, et de Willhelmshaven, en Frise).

Les Blenheim IV des unités du Group No. 2 basés en Angleterre, volèrent de jour pour accomplir des missions au-dessus de l'Europe jusqu'à la fin de l'année 1941, une des plus mémorables missions étant une attaque à basse altitude sur Cologne en août 1941. Le Wing Commander H. I. Edwards reçut la Victoria Cross, pour avoir dirigé les bombardiers du Squadron No. 105, lors d'une mission de jour contre Brême, le 4 juillet 1941. Le Group No. 2 de Blenheim fut aussi actif contre la marine allemande depuis la baie de Biscaye jusqu'en Norvège, et en six mois durant l'année 1941, ils réussirent à couler plus de 70 navires.

Les Blenheim accomplirent leur dernière mission pour le Bomber Command en août 1942, puis furent remplacés par des Mosquito et des Boston. A l'étranger, les Blenheim IV furent employés pour la défense de Singapour, et en Afrique du Nord. Le bombardier Blenheim IV étaient équipés de moteurs Mercury XV d'une puissance unitaire de 920 ch, ce qui lui apportait une légère augmentation de performances par rapport à ses prédécesseurs.

L'armement défensif était constitué d'une mitrailleuse fixe de calibre 7,7 mm montée dans le nez, de deux armes de même calibre montées sous le nez et tirant vers l'arrière, et d'une tourelle dorsale portant deux mitrailleuses identiques. La charge de bombes était de 1.000 livres (environ 450 kg) en soute interne, plus 320 livres (145 kg) sous les ailes. L'équipage était formé de trois personnes. La construction était entièrement métallique avec un revêtement travaillant. Le Blenheim IV fut construit par Bristol Aeroplane Co. Ltd., mais aussi en sous-traitance par Avro et Rootes. Le Blenheim I avait été exporté avant la guerre en Finlande, Roumanie, Turquie, et Yougoslavie. Ce dernier modèle fut construit sous licence en Yougoslavie, et les Mk. I et Mk. IV furent fabriqués sous les mêmes conditions en Finlande. Au Canada, Fairchild construisit 680 Blenheim (quelques conversions issues du I et des variantes du IV) pour la R.C.A.F. (Royal Canadian Air Force) et ces machines furent désignées Bolingbroke Mk. I et Mk. IV (Type 149). Egalement, une évolution peu réussie du Blenheim IV fut le Blenheim V, dont le premier vol fut réalisé en février 1941.


Vue d'un bombardier Bristol 149 (Bolingbroke Mk. IV T). Immatriculation G-BPIV, cn 10201, décoration comme R3821/UX-N. Aalborg, Danemark, mai 2000. Vue d'un Blenheim Mk. IV T (photo : Nils Rosengaard)

Source partielle : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford.

BLENHEIM IV         
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 920 ch               Bristol Mercury XV                                
Envergure/Span 17,17 m    Longueur/Length 12,98 m    Hauteur/Height 3,00 m     Poids total/Weight 6.125 kg       
Vitesse/Speed 430 km/h à 3595 m Plafond/Ceiling 6.705 m    Autonomie/Range 2.350 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions militaires 1939-1945Avions militaires 1939-1945