S.p.c.a.-40                

S.P.C.A. 60 Hermès

août 1932 S.p.c.a.-80

Vue d'un S.P.C.A. 60 (origine : Gallica - Aviation magazine, mars 1969) Vue d'un hydravion bimoteur S.P.C.A. 60.

Durant la troisième décennie du XXe siècle, les grands raids avaient montré les possibilités exceptionnelles de l'avion, de nouvelles lignes commerciales étaient mises en place, et celles existantes étaient poursuivies de plus en plus loin. Ainsi, la traversée de la mer Méditerranée était devenue, en exploitation commerciale, relativement classique. La compagnie Air Orient, qui avait succédé à la société Air Union Lignes d'Orient (A.U.L.O.), en 1930, demanda à la S.P.C.A. (Société Provençale de Constructions Aéronautiques), de mener des études pour un hydravion bimoteur destiné à assurer la liaison Marseille-Beyrouth. Cette route avait été mise en place en 1928, avec des escales prévues à Naples, Corfou, Athènes et Castelrosso, par Maurice Noguès, après plusieurs voyages d'essais effectués en 1927, avec un hydravion biplan S.P.C.A. 63 Météore.

Le résultat des études fut un hydravion à coque et stabilisateurs latéraux, ces derniers étant montés sur des mâts, et placés relativement près de la cellule. La motorisation était formée de deux Hispano-Suiza à refroidissement liquide montés en tandem, au-dessus de l'aile et en position centrale, l'un entraînant une hélice tractrice, et l'autre une hélice propulsive. Les plans de queue comprenaient quatre éléments verticaux, et un unique plan horizontal. Les ailes montées en position haute, étaient de forme trapézoïdale, avec des extrémités tronquées, mais il avait été prévu des saumons de terminaison arrondis. La construction était métallique, et le poste de pilotage était placé dans une sorte de cheminée étroite reliant la coque et les plans, ce qui pouvait rappeler l'arrangement adopté sur le Blériot 5190. La capacité de cet appareil était de quatre passagers.

Le S.P.C.A. 60T, nommé Hermès, fut construit dans l'usine du constructeur, à Marseille, puis transporté par voie maritime, à La Ciotat, dans les Bouches-du-Rhône, pour l'assemblage final. Le premier vol fut effectué début août 1932, avec le pilote Ernest Burri aux commandes. Dès le premier essai, il fut constaté des vibrations importantes, les bâtis des moteurs oscillant latéralement avec une grand amplitude, le phénomène s'accentuant avec la vitesse. Cette caractéristique ressentie d'abord par la pilote, fut confirmée par la suite par les ingénieurs, malgré leur incrédulité initiale. Les supports des moteurs manquaient de rigidité, même au sol, et effectivement après les vols d'essai, ils montrèrent des déformations et un fléchissement.

Un plan de correction de ces éléments fut initié, mais l'hydravion, qui ne montrait pas par ailleurs des caractéristiques exceptionnelles, fut finalement abandonné puis démonté, alors que cet unique exemplaire avait reçu l'immatriculation réservée F-AKEB. Cet abandon entraîna également le rejet du S.P.C.A. 50, (type V) une version militaire de l'Hermès. Ce dernier appareil devait répondre au programme des hydravions éclaireurs et de grande reconnaissance, dans lequel l'état français avait investi pas mal d'argent, et qui fut finalement abandonné en 1933. L'hydravion proposé par la S.P.C.A. fut éliminé, comme son concurrent le plus direct, le modèle Villiers, mais des hydravions comme les Latécoère 380 et 381, ainsi que le trimoteur Breguet furent commandés.


Plans d'un S.P.C.A. 60 (origine : Gallica - Aviation magazine, mars 1969) Plans d'un hydravion bimoteur S.P.C.A. 60.

Source partielle : Gallica, Aviation magazine, mars 1969.

S.P.C.A. 60T        
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 650 ch               Hispano-Suiza 12 Nbr                              
Envergure/Span 29,12 m    Longueur/Length 22,80 m    Hauteur/Height 7,00 m     Poids total/Weight 9.650 kg       
Vitesse/Speed 200 km/h             Plafond/Ceiling            Autonomie/Range 1.200 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils