Raytheon-Aim-9 sidewinder         

Reggiane Re 2000 Falco I

mai 1939 Reggiane-Re 2001 falco ii

Vue d'un Re 2000 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Re 2000 Serie 1. Fighter Squadron Hungarian Independent Fighter Group No 1/1, front de l'Est, été 1942. Armement, deux mitrailleuses Breda-SAFAT de calibre 12,7 mm en partie supérieure du fuselage, sur le capot du moteur.

Reggiane SA, une filiale de Caproni, produisit durant la fin des années 1930, une série de chasseurs monoplaces compacts dont la production ou l'étendue de leur mise en service, ne reflétaient pas forcément leurs mérites. La ligne fut démarrée avec le Re 2000 Falco I (faucon, en français), conçu en 1938 par les ingénieurs Antonio Alessio et Roberto Longhi, et dont le vol inaugural du prototype (MM 408) fut effectué fin mai 1939. Ce chasseur pouvait surclasser dans les manoeuvres, autant le Macchi C.200 que le Messerschmitt Bf 109E, contre lesquels il vola afin de mener des essais comparatifs, mais sa construction moins robuste fit que la Regia Aeronautica revint sur son intention de passer commande de 200 machines de production.

Le Re 2000 connut plus de succès sur le marché à l'export, et ces clients étrangers comptèrent pour la partie la plus importante, des environ 170 exemplaires qui furent finalement construits. La Suède acheta 60 exemplaires en 1940, les chasseurs importés servirent sous la référence J 20 dans la Flygvapnet (force aérienne royale suédoise) de 1941 jusqu'en 1945, et la Hongrie acheta environ 70 exemplaires en 1940-1941. En complément, le constructeur hongrois de matériel roulant ferroviaire MÁVAG fabriqua sous licence, environ 190 Re 2000 supplémentaires, la plupart d'entre eux étant équipés de moteurs radiaux Gnome-Rhône 14K construits localement et de mitrailleuses Gebauer. Les Re 2000 hongrois furent connus comme Héja, et furent employés en majorité sur le front russe, pendant la Deuxième Guerre mondiale. D'autres clients intéressés par le chasseur, mais dont les intentions d'achat furent contrecarrées par la guerre, comprenaient la Finlande, l'Espagne, la Suisse, le Royaume-Uni, et la Yougoslavie. Environ quarante Re 2000 furent pris sur la ligne de production export pour une évaluation par le gouvernement italien, et à la suite une dizaine d'avions de ce type furent dotés d'équipements maritimes en 1940-1941, afin de servir dans la Regia Marina comme chasseurs pouvant être catapultés depuis des navires de guerre italiens. Cependant, ces appareils (Re 2000 Catapultabile), ne furent pas mis en service opérationnel.

Entre-temps, un prototype d'une construction plus solide (MM 454), équipé d'un moteur Piaggo P.XIX RC 45 de 1.175 ch, produit à l'origine pour surmonter les réserves du ministère de l'Air italien concernant la fragilité structurelle du Re 2000, devint à la place le prototype du Re 2002 Ariete (bélier, en français), un chasseur-bombardier et avion d'attaque au sol. Moins de cinquante Re 2002 furent construits, néanmoins ils furent mis en service actif en 1942, dans la Regia Aeronautica. Armé de deux mitrailleuses de calibre 7,7 mm et de deux mitrailleuses de 12,7 mm, le Ariete pouvait aussi emporter une charge de bombes usuelle de 1.430 livres (650 kg), et il fut aussi essayé en avion lanceur de torpilles. Ce modèle prit part à la défense de la Sicile, durant le débarquement Allié dans cette île (juillet-août 1943, opération Husky). La cellule du Re 2000 fut aussi utilisée comme base de développement pour deux variantes dotées d'un moteur Daimler-Benz en V inversé, à refroidissement liquide, le Re 2001 Falco II, et le Re 2005 Sagittario (sagittaire, en français).


Plan d'un Re 2000 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

RE 2000             
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 985 ch                Piaggio P.XI RC 40                                
Envergure/Span 11,00 m    Longueur/Length 7,99 m     Hauteur/Height 3,20 m     Poids total/Weight 2.880 kg       
Vitesse/Speed 530 km/h à 5000 m Plafond/Ceiling 9.500 m    Autonomie/Range 1.150 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions militaires 1939-1945Avions militaires 1939-1945