Macchi-castoldi-M.c.72                     

Macchi C.200 Saetta

décembre 1937 Macchi-C.202 folgore

Vue d'un C.200 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Macchi C.200 (372e Squadriglia, 152e Gruppo, 54e Stormo, Cyrénaïque, Libye, automne 1941). Armement, deux mitrailleuses Breda-SAFAT de calibre 12,7 mm en partie supérieure du fuselage, et emport possible d'une bombe de 110, 220, ou 350 livres (50, 100, ou 160 kg) sous chaque aile.

Le C.200 Saetta (éclair, foudre, en français), fut le premier chasseur monoplace conçu par l'ingénieur Ing. Mario Castoldi pour le compte de la société Macchi Aeronautica. Cet avion fit partie du programme de rééquipement de la Regia Aeronautica qui suivit les campagnes italiennes en Afrique de l'Est, menées durant une période couvrant la moitié des années 1930, comme par exemple la seconde guerre italo-éthiopienne (campagne d'Abyssinie), qui dura de début octobre 1935 à début mai 1936.

Les contours nets de cet avion étaient seulement altérés par le massif capot du moteur radial Fiat A.74 RC 38 de 850 ch, qui équipait le prototype (MM 336) lorsqu'il effectua son vol inaugural fin décembre 1937. Durant l'année 1938, après la construction d'un second prototype, un ordre d'achat initial d'environ 100 Saetta fut passé, ces machines étant équipées d'un cockpit fermé, et recevant une version plus puissante du moteur A.74. Les livraisons furent commencées en octobre 1939, et quand l'Italie entra huit mois plus tard (début juin 1940) dans la Deuxième Guerre mondiale, il y avait environ 160 C.200 en service actif dans la Regia Aeronautica.

Ils participèrent, pour leur première sortie opérationnelle, aux combats autour de l'île de Malte, et les Saetta servirent par la suite, en Grèce, en Afrique du Nord, en Russie, en Yougoslavie, et de manière générale, partout ou les forces italiennes furent engagées. Un total d'un peu moins de 400 C.200 furent construits par Macchi, Breda fabriqua approximativement 500 exemplaires, et SAI-Ambrosini (Società Aeronautica Italiana) construisit également environ 300 exemplaires du chasseur. La majorité des avions de production du temps de la guerre revinrent au cockpit ouvert qui était plus apprécié par les pilotes italiens. Bien que peu rapide et peu armé par rapport aux standards contemporains, le Saetta était bien construit, extrêmement manoeuvrant, et pouvait subir de considérable dégâts au combat, ainsi que résister à des climats très rudes. Vers la fin de sa carrière, la chasseur fut employé comme avion d'escorte, ou chasseur-bombardier, l'appareil désigné C.200 CB (Caccia Bombardiere) emportant pour ce type de mission, huit petites bombes ou deux bombes plus grosses sous les ailes.

En 1938, apparut le prototype du Macchi C.201, une machine au fuselage revu afin de recevoir un moteur radial A.76 RC 40 de 1.000 ch, et en 1941, un C.200 amélioré et désigné C.200bis fut équipé d'un propulseur Piaggo P.XIX RC 45 de 1.180 ch, mais ces différents prototypes n'atteignirent pas le stade de la production, ces variantes étant abandonnées en faveur du plus prometteur C.202 doté d'un moteur Daimler-Benz en V inversé à refroidissement liquide.


Plan d'un C.200 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

C.200               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 870 ch                Fiat A.74 RC 38                                   
Envergure/Span 10,58 m    Longueur/Length 8,20 m     Hauteur/Height 3,51 m     Poids total/Weight 2.330 kg       
Vitesse/Speed 505 km/h à 4500 m Plafond/Ceiling 8.900 m    Autonomie/Range 570 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions militaires 1939-1945Avions militaires 1939-1945