Atr-Atr 72         

Auster 6

mai 1945 Auster-A.o.p.9

Vue d'un Auster A.O.P.6 (photo : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford) Vue d'un petit appareil de liaison Auster A.O.P.6 (WJ 374) de la Royal Air Force.

A partir de 1945, les monoplans légers à cabine Auster devinrent des éléments indispensables, dans le cadre de l'aviation militaire. Dès 1941, ils avaient été employés sur tous les fronts avec un grand succès, et avaient montré leur adaptabilité dans les rôles de communication légère et de réglage de l'artillerie, ainsi que leur capacité à opérer depuis les plus petits terrains. Ces machines avaient été pilotées par des officiers du Royal Artillery, et avaient été entretenues au sol, par le personnel de la Royal Air Force.

Dans les années qui suivirent la Deuxième Guerre mondiale, le Auster A.O.P.6 (Auster Model K), fut choisi pour équiper les escadrilles du Air Observation Post. Le Auster 6 avait été conçu en bénéficiant de toute l'expérience acquise par le constructeur, qui avait fabriqué plus de 1.600 Auster pendant la guerre, mais le moteur américain Lycoming avait été remplacé par un moteur inversé de Havilland Gipsy Major, les jambes du train d'atterrissage principal avaient été allongées (à cause d'une hélice d'un diamètre plus large), et la capacité en carburant était plus importante. Cependant, la plus grande différence visible de l'extérieur était l'adoption de volets auxiliaires montés dans le prolongement du bord de fuite, en remplacement des volets s'étendant lors de leur déploiement, installés auparavant. Ces éléments combinés contribuaient à encore améliorer les déjà excellentes capacités de décollage et atterrissage sur de courtes distances.

Le prototype du Auster A.O.P.6 (TJ 707) effectua son vol inaugural début mai 1945, et peu de temps après, le constructeur obtint un contrat de production. Cette fabrication du Auster 6, effectué pour le compte de la R.A.F., atteignit un total d'environ 310 machines, le dernier (WJ 408) étant livré fin mars 1953. Le Auster 6 fut mis en service en 1947, dans le Squadron No. 657 et une unité du Operational Training, à Andover, Hampshire. Plus tard, le Auster 6 remplaça des modèles plus anciens dans des escadrilles de type A.O.P., en Allemagne et à Malte, ainsi que dans la Royal Auxiliary Air Force. Egalement, en 1949-1950, des Mk. 6 dotés de flotteurs, participèrent à la Royal Air Force Antartic Expedition (support d'une expédition menée par les Britanniques, les Norvégiens, et les Suédois, en Antarctique).

La R.A.F. fut aussi équipée d'environ 80 exemplaires d'une version d'entraînement dotée d'une double commande. Le prototype (VF 665) de cette variante désignée Auster T.7, effectua son premier vol en 1947. Les Auster A.O.P.6 du Flight No. 1903 (une partie du Squadron No. 656), rendirent un grand service durant la guerre de Corée (juin 1950-juillet 1953), et en Malaisie, les appareils du A.O.P. Squadron No. 656 opérèrent également contre des terroristes (opération Firedog, 1948-1960). Le Auster 6 était un avion endurant, par exemple, l'exemplaire immatriculé VF 626 vola presque 3.500 heures avant son retrait effectué en 1955.


Source partielle : Aircraft of the Royal Air Force 1918-57 - Owen Thetford.

AUSTER 6            
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 145 ch                De Havilland Gipsy Major VII                      
Envergure/Span 10,97 m    Longueur/Length 7,24 m     Hauteur/Height 2,55 m     Poids total/Weight 980 kg         
Vitesse/Speed 200 km/h à 305 m Plafond/Ceiling 4.300 m    Autonomie/Range 510 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes