Tupolev-Tu-22m backfire

Tupolev Tu-28 Fiddler

Tupolev-Tu-95  bear

Vue d'un Tu-28 Vue d'un Tu-28 (code OTAN "Fiddler").

Le Tupolev Tu-28 fut un intercepteur à long rayon d'action mis en service par l'U.R.S.S. au début des années 1960. La désignation officielle était Tu-128, mais ce nom fut moins communément employé à l'Ouest. Dans sa catégorie, ce chasseur équipé de missiles était remarquable par ses dimensions et son poids, et il fut d'abord pris pour un bombardier par les observateurs occidentaux.

Dans les années 1950, l'Union Soviétique cherchait des moyens pour se défendre contre les bombardiers américains dotés d'armes nucléaires pouvant pénétrer son territoire, surtout sur sa longue et plus vulnérable partie nord, en employant comme bases, par exemple l'aéroport de Talagi, près d'Arkhangelsk (mer Blanche), ou celui militaire de Savatiya, situé dans le même secteur. Parmi les chasseurs contemporains, même le Yakovlev Yak-28 dans sa version chasseur à long rayon d'action Yak-28P, avait une autonomie insuffisante, et les nouveaux missiles air-sol avaient une portée encore plus largement réduite (de l'ordre d'un trentaine de miles, 45 km, pour un modèle standard S-75 "Dvina", SA-2 "Guideline"). En considérant ces deux éléments, il était économiquement impossible de mettre en oeuvre les moyens requis pour défendre 5.000 km de frontières aériennes, et en conséquence, le choix fut fait de ne concentrer les moyens de défense modernes que sur certaines zones importantes.

La force de défense aérienne soviétique PVO (Protivo-Vozdushnaya Oborona), décida cependant de couvrir l'ensemble du territoire, mais avec une organisation plus lâche. En 1955, elle émit une spécification pour un grand intercepteur défensif, capable de couvrir de très larges surfaces, en partant de bases éloignées les unes des autres. L'avion devait pouvoir atteindre une vitesse supersonique, et devait être équipé de très grandes réserves en carburant, afin de pouvoir voler pendant longtemps et couvrir de grandes distances. Il devait aussi être doté d'un radar performant et de puissants missiles air-air. Le premier projet, le dernier conçu par le bureau Lavochkin, fut le biréacteur La-250 "Anakonda" d'un poids total d'environ trente tonnes, et dont le premier vol fut effectué en juillet 1956, mais cet appareil ne fut pas retenu.

Le développement du nouvel intercepteur fut mené sous la direction de Iosif Nezval du bureau d'études Tupolev. Le prototype fut conçu à partir du bombardier supersonique Tu-98 "Backfin", qui n'avait pas dépassé le stade des essais. La désignation militaire de l'avion était au début Tu-28, mais elle fut changée en 1963, en Tu-128, une référence identique à celle donnée par l'OKB (Opytnoe Konstruktorskoe Byuro, Bureau Expérimental de Conception). Le Tu-128 avait une aile médiane/basse en forte flèche, renfermant les logements pour les jambes du train principal dotées d'un bogie de deux fois deux roues (roulette double à l'avant). Les moteurs étaient des Lyulka AL-7F-2 d'une poussée unitaire de 16.400 lbf (environ 7.440 kgp), 22.300 lbf (10.115 kgp) avec la réchauffe, montés en partie arrière de la cellule, et alimentés par de longs conduits placés en position haute, et dont les entrées étaient situées juste en arrière des postes de pilotage. Ces éléments étaient inclus dans la loi des aires générale appliquée à l'appareil. Le cockpit comprenait deux places en tandem, une pour le pilote, et la deuxième pour le navigateur.

Le Tu-128 était un machine imposante d'une envergure atteignant 17 mètres et d'un poids maximal dépassant quarante tonnes. Un élément important de cet avion était son radar à impulsion connu sous la référence RP-S Smerch, logé sous le grand cône frontal, et dont la portée en détection était de 50 km (30 miles), et en verrouillage de 40 km (25 miles). Ce radar fut remplacé par un modèle plus évolué (RP-SM Smerch-M, d'une portée de 50 miles, 80 km ?) après la mise à niveau effectuée en 1979 sur presque la totalité de la flotte des Tu-128, qui reçurent alors la nouvelle désignation Tu-128M. L'avion n'était pas équipé d'une soute interne, et l'armement était constitué uniquement de missiles de type AA-5 "Ash" (Bisnovat R-4). De manière usuelle, deux R-4R à guidage radar semi-actif étaient placés sur les rails extérieurs, et deux R-4T à guidage infrarouge étaient installés sur les rails intérieurs. Au niveau des capacités, le chasseur pouvait voler à une vitesse atteignant 1.900 km/h, sur une distance allant jusqu'à 2.500 km, et pouvait atteindre une altitude de 15 km.

Le premier prototype du Tu-128 fut construit pendant l'hiver 1960, et son vol inaugural fut effectué au printemps de l'année 1961. Par la suite, les essais furent poursuivis pendant plus de trois ans, et l'appareil fut mis en service opérationnel en 1965. La production fut poursuivie jusqu'au début des années 1970, et la fabrication du modèle, qui fut amélioré au fur et à mesure, atteignit finalement environ 190 exemplaires. Le chasseur lourd fut employé dans six unités de la défense aérienne basées dans des régions éloignées en U.R.S.S. Cet intercepteur fut employé pendant plus de vingt ans, et fut retiré du service opérationnel au début des années 1990, pour être remplacé par le MiG-31 qui disposait d'armes plus efficaces et de systèmes de détection plus avancés.

Le Tu-128UT (aussi connu comme Tu-28UT), fut une version destinée à l'entraînement, dotée d'un cockpit additionnel monté à la place du grand radôme frontal. Cette variante fut construite en une dizaine d'exemplaires, plus quelques machines converties depuis le type standard. Les modèles dérivés Tu-28A, Tu-28-80, Tu-28-100, et les plus performants Tu-138, et Tu-148 à ailes à géométrie variable, furent tous de nouveaux développements qui furent abandonnés.

Vue d'un Tu-28 (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Fiddler des forces aériennes soviétiques armé de deux missiles AA-5 "Ash" (Bisnovat R-4).
Plan d'un Tu-28 (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson)

Sources partielles : site web Wikipedia, et Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson.

Tu-28               
Moteurs(s)/Engine(s)   2 réacteurs de 7440 kgp (10115 kgp avec réchauffe) Lyulka AL-7F-2                                    
Envergure/Span 17,53 m    Longueur/Length 30,06 m    Hauteur/Height 7,15 m     Poids total/Weight 43.700 kg      
Vitesse/Speed 1850 km/h à 12190 m Plafond/Ceiling 18.000 m   Autonomie/Range 1.560 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes