Tupolev-Tu-134 crusty

Tupolev Tu-142 Bear F/J

Tupolev-Tu-144 charger

Vue d'un Tupolev Tu-142MK (photo : Dmitriy Pichugin) Vue d'un appareil de reconnaissance maritime de la marine russe, Tupolev Tu-142MK (code OTAN "Bear-F"). Immatriculation 94 noir, cn 2603187, Евгений Преображенский (Evgeniy Preobrazhenskiy), Vologda - Fedotovo, Russie, mars 2013.

Le développement de l'appareil à long rayon d'action destiné à la reconnaissance maritime et à la lutte anti sous-marine ASW (Anti-Submarine Warfare), Tu-142 "Bear-F", basé sur le plus ancien bombardier stratégique Tu-95 "Bear", fut commencé en 1963, et ce modèle fut mis en service en décembre 1972. Le Tu-142 était équipé de nouveaux volets à double fente, d'un train d'atterrissage plus solide (dont les jambes du train principal, qui portaient chacune six roues sur les premiers exemplaires, se repliaient dans des coffres de bord de fuite plus longs), de systèmes entièrement nouveaux, et son aménagement interne avait été profondément modifié. La grande soute à bombes avait été totalement revue, afin de pouvoir emporter des charges de profondeur, des bouées sonores, et la tourelle ventrale avait été supprimée. L'avion fut également équipé de deux nouveaux radômes sous le fuselage.

La sous-version désignée Tu-142 "Bear F Mod 1" revint au train d'atterrissage dont les jambes ne portaient que quatre roues, et ce modèle fut équipé de coffres d'ailes plus petits et plus proches de ceux du type d'origine. Le Tu-142M "Bear F Mod 2" était légèrement plus long, n'était pas équipé du radôme monté à l'avant, sous le nez, mais était doté d'un cockpit revu et pouvait larguer une sonde IFR. Le Tu-142MK "Bear F Mod 3", largement amélioré, était équipé d'un nouveau radar "Korshun", et d'une perche contenant un système de détection de sous-marins (MAD, Magnetic Anomaly Detection), montée en partie haute de la dérive et dépassant vers l'arrière. Une petite dizaine de machines de ce type, simplifiées et désignées Tu-142MK-E, furent vendus à la marine indienne en 1968. Le Tu-142MR "Bear J" fut une variante destinée à relayer des communications sous-marines (sous-marins porteurs de missiles balistiques à tête nucléaire). Le Tu-142MZ "Bear F Mod 4" fut équipé de nouveau d'un radôme logé sous la partie avant de la cellule, et reçut des moteurs Kuznetsov NK-12MP, ainsi qu'un nouveau système de bouées sonores. Les variantes Tu-142MZ-K, Tu-142MP, ou encore Tu-142LL, furent des machines d'essais ou proposées, mais non produites.

La fabrication de la famille des Tu-142, effectuée en partie par Taganrog, fut arrêtée en 1994, après la construction d'une centaine d'exemplaires, établie sur deux périodes, de l'année 1968 à l'année 1972, puis sur la période 1974-1994. Le Tu-142 fut d'abord employé par la marine soviétique et la marine ukrainienne, puis servit uniquement dans la marine russe.


Source partielle : Bombers of the 20th Century - Jim Winchester (ISBN 1-84037-386-5).

Tu-142MZ            
Moteurs(s)/Engine(s)   4 turbopropulseurs de 14.795 ch                    Kuznetsov NK-12MP                                 
Envergure/Span 53,08 m    Longueur/Length 50,00 m    Hauteur/Height 12,12 m    Poids total/Weight 185.000 kg     
Vitesse/Speed 925 km/h             Plafond/Ceiling 12.000 m   Autonomie/Range 6.500 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes