Nieuport-Monoplan

Noorduyn C-64A Norseman

Nord-262  fregate

Vue d'un Norseman C-64A Vue d'un Noorduyn Norseman C-64A, immatriculation 44-70351, cn 616. Cet exemplaire fut livré à l'U.S.A.A.F. (United States Army Air Forces), en août 1944. Mis en service dans la Eighth Air Force, en Europe, début octobre de la même année. Immatriculé ultérieurement OK-YBB, en Tchécoslovaquie.

Le premier exemplaire de cet avion de transport canadien rustique (avion de brousse capable d'opérer depuis des terrains non aménagés) fut terminé en janvier 1935, effectua son vol inaugural au mois de novembre de la même année, puis fut mis en service en 1936, par la compagnie Dominion Skyways qui devint plus tard une partie de Canadian Pacific Air Lines. Cet appareil à aile haute, qui avait été conçu par Robert Noorduyn, et construit par la société Noorduyn Aviation Ltd., basée à Montréal, était équipé d'un moteur radial Wright R-975-E3 Whirlwind, et portait l'immatriculation CF-AYO (Arcturus). Durant les neuf années suivantes, Noorduyn ne vendit qu'une petite vingtaine d'avions supplémentaires de ce type, à des opérateurs commerciaux, et à la Royal Canadian Mounted Police.

Cependant, après le début de la Deuxième Guerre mondiale, la demande pour des versions militaires de cet appareil utilitaire de transport d'une capacité de neuf places, fut largement accrue et autant la R.C.A.F. (Royal Canadian Air Force) que l'U.S.A.A.F. (United States Army Air Forces), passèrent des ordres d'achat. Le premier organisme commanda environ quarante Norseman Mk. IV, destinés à la formation à la radio et à la navigation, dans le cadre de l'Empire Air Training Scheme. L'U.S.A.A.F., après avoir évalué sept Norseman YC-64 livrés à la mi-1942, passa des commandes au début de l'année suivante, pour environ 750 avions de production désignés C-64A (plus tard UC-64A). Dans le cadre du programme Lend-Lease (Prêt-Bail), un peu moins de 25 de ces machines furent fournies à la R.C.A.F., comme Norseman VI, et un peu plus de quarante autres furent fournis à diverses forces aériennes alliées. L'U.S. Navy reçut également quelques exemplaires qui furent désignés JA-1.

Des plans pour que la société Aeronca puisse construire aussi le C-64A furent annulés, mais un peu plus de cing hydravions C-64B, furent commandés pour le compte du Engineering Corps, et tous livrés par la suite, en 1943. Le Norseman pouvait être équipé, de manière facilement interchangeable, d'un train d'atterrissage fixe portant des roues, des skis, ou encore deux flotteurs (au standard Edo type Yd). La capacité était de un ou deux membres d'équipage et neuf passagers (ou une charge de 765 kg).

Le modèle fut utilisé par les forces américaines, principalement comme un avion de transport de passagers ou de marchandises, mais il fut employé aussi dans des missions diverses, par exemple, de communication, ou d'évacuation de blessés. La production du Norseman fut poursuivie par Noorduyn jusqu'en 1946, à ce moment elle fut prise en charge par la Canadian Car and Foundry Company. Le dernier des environ 920 Norseman produits, fut fabriqué en janvier 1960. La version commerciale d'après-guerre Norseman V, était alors encore utilisée, en parallèle de nombreux C-64A rendus à la vie civile.

Le 15 Décembre 1944, un UC-64A (44-70285) disparut dans la Manche, avec à son bord le chef d'orchestre et tromboniste Glenn Miller. L'appareil de la Eighth Air Force, devait mener le musicien de la base de la R.A.F. de Twinwood Farm, Bedfordshire, jusqu'à la base de Vélizy-Villacoublay, en banlieue de Paris, France, afin qu'il puisse organiser un concert de Noël, pour les troupes qui avaient libéré Paris. Ce chef d'orchestre avait connu un grand succès (standard In the Mood, par exemple) et était considéré comme l'un des plus grands soutiens du moral des troupes. Un moment, il fut envisagé que le Norseman ait été touché par le largage de bombes résiduelles d'un bombardier Lancaster de retour de mission, mais cette hypothèse fut démentie. L'avion ne fut jamais retrouvé, et les causes de l'accident restèrent mystérieuses.


Vue d'un Norseman UC-64A (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Norseman UC-64A de l'U.S.A.A.F. (été 1944).
Plan d'un Norseman UC-64A (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

UC-64A              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 600 ch                Pratt & Whitney R-1340-AN-1 Wasp              
Envergure/Span 15,75 m    Longueur/Length 9,68 m     Hauteur/Height 3,07 m     Poids total/Weight 3.360 kg       
Vitesse/Speed 270 km/h à 1520 m Plafond/Ceiling 5.180 m    Autonomie/Range 970 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens