Macchi-C.200 saetta                

Macchi C.202 Folgore

août 1940 Macchi-M.3

Vue d'un Macchi C.202 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Macchi C.202 Serie XI (353e Squadriglia, 20e Gruppo, 51e Stormo, Monserrato, Italie, juillet 1943) Armement, deux mitrailleuses Breda-SAFAT de calibre 12,7 mm en partie supérieure du fuselage, et une mitrailleuse Breda-SAFAT de 7,7 mm dans chaque aile.

Des tentatives pour améliorer les performances du chasseur C.200 furent effectuées dès 1938, quand Macchi fit évoluer le C.201 en redessinant le fuselage afin qu'il puisse recevoir un moteur radial Fiat A.76 RC 40 de 1.000 ch. Quand le développement de ce propulseur fut abandonné, le C.201 avait volé pour des essais avec un moteur de Saetta standard, mais le projet fut alors retiré en faveur du plus prometteur C.202. Ce dernier était issu de l'acquisition, en 1940, d'un exemplaire de Daimler-Benz DB 601A-1 allemand, un moteur douze cylindres en V inversé à refroidissement liquide qui fut monté dans une cellule de C.200 (MM 445), afin de créer le prototype du C.202. Cette machine conçue comme beaucoup d'autres chez Macchi, par Mario Castoldi, vola pour la première fois en août 1940, et l'avance, en terme de performances et sur le plan aérodynamique, était telle que la mise en production immédiate d'un tel chasseur fut autorisée.

Initialement, les C.202 de production furent dotés de moteurs DB 601 importés depuis l'Allemagne, mais dès que ce propulseur put être construit sous licence en Italie, le Folgore (foudre, en français), fut équipé du modèle connu comme Alfa Romeo RA.1000 RC 41, Monsone (mousson, en français). La production du C.200 et celle du C.202 furent poursuivies en parallèle, et les premiers exemplaires du Folgore furent mis en service dans la Regia Aeronautica durant l'été 1941. Au début, ils emportaient un armement identique à celui du Saetta, mais ultérieurement, les chasseurs de production furent équipés en complément, de deux mitrailleuses de calibre 7,7 mm logées dans les ailes, et un fut essayé avec des canon Mauser MG 151 de calibre 20 mm, installés dans des coffres montés sous chaque aile. Le modèle de base fut décliné en plusieurs variantes, dont le C.202AS (Africa Settentrionale, Afrique du Nord), une version prévue pour les pays chauds (tropicalisée) et le chasseur-bombardier désigné C.202CB (Caccia Bombardiere).

Le C.202 fut généralement considéré comme le chasseur italien ayant été le plus efficace pendant la période de la Deuxième Guerre mondiale, et servit en Méditerranée, en Afrique du Nord et sur le front Est. Il resta en production jusqu'à l'armistice signé par les Italiens en septembre 1943, bien que la quantité construite ait été restreinte par les cadences de production du moteur qui devait l'équiper. Macchi construisit environ 390 exemplaires de ce chasseur, et environ 1.100 machines de plus furent fabriquées par Breda. Le C.205V Veltro (vautre, chien de chasse, en français) fut une variante améliorée de façon sensible, dotée d'un moteur plus puissant Daimler-Benz DB 605A de 1.475 ch, mais ce chasseur fut disponible trop tard, pour prendre une quelconque part majeure à la guerre.

La cellule du chasseur monoplace à aile basse C.202 était entièrement métallique, de section ovale, et de type monocoque. Les plans étaient constitués de trois sections, comprenant une partie centrale construite d'un seul tenant, et deux parties extérieures effilées. La structure de ces éléments était entièrement métallique, avec un revêtement lisse travaillant. La partie antérieure était détachable, afin de permettre une inspection de l'intérieur et des commandes. Le bord de fuite comprenait sur toute sa longueur, des éléments mobiles, ailerons en partie extérieure et volets à commande hydraulique en partie intérieure. Les ailerons et les volets étaient interconnectés, et quand ces derniers étaient baissés, les ailerons agissaient dans le même sens. Les plans de queue, qui étaient ajustables, étaient également basés sur une structure métallique avec un revêtement de même type pour les parties fixes, et un revêtement entoilé pour les parties mobiles. Le train d'atterrissage classique était rétractable, avec les jambes du train principal à commande hydraulique se repliant vers l'intérieur, les logements étant fermés par des panneaux installés en partie basse de la cellule. Le moteur était un Daimler-Benz DB 601 d'environ 1.100 ch construit sous licence, entraînant une hélice tripale à pas variable, et son radiateur de refroidissement était placé en partie ventrale, sous le poste du pilotage.


Plan d'un Macchi C.202 (origine : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson)


- En complément, vue d'un chasseur monoplan monoplace Macchi C.202 Folgore, aux couleurs des forces aériennes italiennes co-belligérantes.

Source partielle : Fighters 1939-1945 - Kenneth Munson.

C.202               
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 1075 ch               Alfa Romeo R.A.1000 RC 41 (Daimler-Benz DB 601A)  
Envergure/Span 10,58 m    Longueur/Length 8,85 m     Hauteur/Height 3,03 m     Poids total/Weight 2.930 kg       
Vitesse/Speed 595 km/h à 6000 m Plafond/Ceiling 11.500 m   Autonomie/Range 765 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions militaires 1939-1945Avions militaires 1939-1945