Macchi-M.67

Martin 2-0-2

Martin-167 maryland

Vue d'un Martin 2-0-2A (photo : John F. Ciesla) Vue d'un Martin 2-0-2A de la compagnie Allegheny Airlines. Newark - Liberty International, New Jersey, Etats-Unis, mars 1963. La compagnie Allegheny acquit des 2-0-2, dans le cadre d'un plan d'expansion de cette société, à partir de juin 1955, et exploita jusqu'à une petite vingtaine de ces appareils.

Avec la famille des bimoteurs Convair, le Martin 2-0-2 marqua le début de la renaissance de l'aviation commerciale aux Etats-Unis après la fin de la Deuxième Guerre mondiale. En considérant que bien plus de la moitié des avions de ligne Martin construits entre 1946 et 1953, rendaient encore un excellent service dans les années 1960, il fut surprenant qu'aucune tentative n'ait été faite pour convertir cette remarquable quantité d'avions survivants, en appareils dotés de turbopropulseurs, comme cela fut fait sur des avions de transport de passagers contemporains de la même classe.

Le Martin 2-0-2 fut prêt un petit peu avant le Convair 240 et il devint en août 1947, le premier avion de ligne bimoteur américain conçu dans les années de l'après-guerre, à recevoir un certificat d'exploitation de type C.A.A. (Civil Aviation Authority). Deux prototypes destinés aux essais en vol furent construits, le premier vol fut effectué fin novembre 1946, et une troisième cellule fut fabriquée pour les essais statiques. A la suite, 25 modèles 2-0-2 fut produits, en réponse à une commande passée par Northwest Orient Airlines (référence 2-0-2NW), plus quatre (2-0-2FL) pour la compagnie chilienne LAN-Chile (Línea Aérea Nacional), et deux autres (2-0-2LAV) pour la compagnie vénézuélienne LAV (Línea Aeropostal Venezolana), soit un total d'environ trente exemplaires. Les machines de LAN-Chile furent les premières à être mises en service en octobre 1947. Le Martin 2-0-2 était un avion à aile basse, avec un train tricycle, équipé de deux moteurs radiaux à refroidissement par air Pratt & Whitney R-2800-CA18 d'une puissance unitaire de 2.100 ch, et sa cabine non pressurisée pouvait accueillir de 40 à 48 passagers.

En 1948, les recherches entreprises suite à un accident survenu en 1948, avec un modèle 2-0-2 de la compagnie Northwest, révélèrent des faiblesse structurelles dans les ailes, et tous les avions en service de ce type furent temporairement retirés, afin d'être modifiés, et la production de ce modèle fut interrompue. Deux variantes pressurisées furent développées, le 3-0-3 de transport de passagers, et le 3-0-4 de transport de fret. Ces appareils furent proposés dès les premières étapes, et le prototype de la première version effectua un vol inaugural en juin 1947. Cependant, en 1949, les deux projets furent abandonnés, en faveur du Martin 4-0-4.

Des commandes initiales pour le 4-0-4 furent passées par Eastern Air Lines et TWA (Trans World Airlines), pour respectivement, 35 et 30 exemplaires, et en mesure intérimaire, douze Martin 2-0-2A furent construits pour un usage dans la dernière compagnie. Ces avions n'étaient pas pressurisés, mais recevaient des moteurs R-2800-CB16 de 2.400 ch, et leur poids total était de 43.000 livres (19.500 kg), et ces machines furent mise en service par TWA, début septembre 1950.

Le modèle 4-0-4 avait les mêmes moteurs et la même capacité qu'un 2-0-2A, mais sa cabine était pressurisé et sa cellule était plus longue de 0,99 m, sa charge utile était passait à 11.590 livres (5.260 kg), et son poids maximal au décollage atteignait 44.900 livres (20.370 kg). Une particularité de l'appareil était un escalier rétractable placé dans la section inférieure de la queue, et destiné à l'embarquement et au débarquement des passagers. L'aménagement de la cabine était formé de deux rangées de deux sièges, avec un couloir central. Une cellule de 2-0-2 modifiées, référence N40400, fut utilisée comme prototype du 4-0-4, et le premier vol de ce modèle fut effectué à Baltimore, Maryland, en octobre 1950. A la suite, plus d'une centaine de Martin 4-0-4 furent livrés entre l'automne 1951 et le printemps 1953. Eastern et TWA augmentèrent leurs commandes d'origine et les portèrent respectivement, à 60 et environ 40 exemplaires, et deux appareils restants furent fabriqués comme RM-1 (aussi RM-1G, et nouvelle désignation VC-3A en 1962), et exploités par l'U.S. Coast Guard. Le Martin 4-0-4 fut mis en service par la TWA en octobre 1951 sous la désignation Skyliner, et par Eastern en janvier 1952, avec le nom de classe Silver Falcon. La première compagnie arrêta son service avec ces avions en avril 1961, et Eastern retira les siens à la fin de l'année 1962.

Malgré les problèmes rencontrés à leurs débuts, qui affectèrent sans doute leur chances dans la compétition avec les bimoteurs Convair concurrents, les Martin acquirent une grande réputation de qualité et de fiabilité, et de nombreux exemplaires étaient encore en service, à la fin des années 1960. La plupart de ces avions de ligne étaient des 4-0-4, les plus grandes flottes étant celles de Ozark Air Lines, Piedmont Airlines, et Southern Airways.


- En complément, vue d'un avion de ligne Martin 4-0-4 de la compagnie Florida Airlines, avec l'escalier d'accès ouvert. Immatriculation N147S, cn 14161, Atlanta - Hartsfield-Jackson, Géorgie, Etats-Unis, juin 1978. Copyright Mick Bajcar.

Source partielle : Civil Airliners since 1946 - Kenneth Munson.

MARTIN 2-0-2        
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 2100 ch              Pratt & Whitney R-2800-CA18 Double Wasp       
Envergure/Span 28,42 m    Longueur/Length 21,74 m    Hauteur/Height 8,66 m     Poids total/Weight 18.100 kg      
Vitesse/Speed 460 km/h à 3660 m Plafond/Ceiling 9.150 m    Autonomie/Range 1.020 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils