Handley page-Halifax

Handley Page H.P.R.7 Herald

Handley page-O/100

Vue d'un Herald 213 (photo : Gary Watt) Vue d'un Handley Page H.P.R.7 Herald 213 de la compagnie Channel Express, portes de chargement ouvertes. Immatriculation G-AVPN, cn 176, année de construction 1964, Aberdeen - Dyce, Ecosse, Royaume-Uni, mai 1992.

Le Herald, un contemporain du Fokker F-27 Friendship, souffrit quelque peu de la comparaison avec son équivalent hollandais, à cause de la décision de persévérer, dans les premiers temps de la conception, avec le montage de moteurs à pistons. La décision de Handley Page, de construire un avion régional de 44 places fut prise au début des années 1950, et le travail sur un appareil désigné H.P.R.3 fut commencé en 1954, et aboutit à la fabrication de deux prototypes dotés de quatre moteurs à pistons radiaux Alvis Leonides. Au moment du vol inaugural de cet appareil (G-AODE), effectué fin août 1955, la compagnie Handley Page reçut des ordres d'achat pour environ trente Herald, passés par les compagnies Queensland Airlines, Australian National Airlines, et Lloyd Aero Colombiano, ainsi qu'une commande prévisionnelle de la part de Air Kruise (une filiale de Britavia Ltd.), et les plans étaient bien avancés pour démarrer une ligne de production.

Cependant, dans le même temps, l'arrivée du Friendship équipé de turbopropulseurs Rolls-Royce Dart, et les deux années d'exploitation réussie avec le Vickers Viscount, avaient amené de nombreux opérateurs à revoir leur attitude par rapport aux appareils dotés de turbines, et plusieurs clients potentiels du Herald refusèrent alors le modèle équipé de moteurs à pistons. En conséquence, Handley Page proposa le bimoteur H.P.R.7 équipé de turbopropulseurs Dart comme modèle alternatif, la conception restant globalement semblable, à l'exception d'un fuselage légèrement plus long, pouvant accueillir plus de 44 passagers, et de modifications rendues nécessaires par le changement des moteurs. Sous cette nouvelle forme, le prototype (G-AODE) effectua son nouveau premier vol en mars 1958, et il fut suivi d'un deuxième Dart Herald (G-AODF) qui vola pour le première fois en décembre de la même année.

Le premier ordre d'achat pour le nouveau Herald fut passé en juin 1959, par le gouvernement britannique, qui acheta trois Series 100 pour assurer les services Highlands and Islands (desserte de l'Ecosse, des Orcades, des Shetland, et des îles de l'Ouest) de la BEA (British European Airways). Et à partir de ce moment, les ventes du Herald furent régulières, sans être spectaculaires. La version majeure de production fut le Series 200, doté d'un fuselage d'une longueur plus importante de 1,07 mètres, d'un poids total supérieur, et d'une capacité de 50-60 passagers. Le Series 400 fut une version militaire équivalente, équipée d'un plancher renforcé et de portes latérales de chargement. Le Series 600 avait une cellule rallongée de 1,52 m, d'une capacité pouvant atteindre plus de 68 sièges, et était doté de moteurs Dart 532/9 d'une puissance unitaire de 2.130 ch. La variante Series 700 conservait un fuselage standard, avec une capacité poussée à 60 sièges, était globalement identique à un Series 600, à l'exception de son autonomie augmentée de 20%. Aussi, le Series 800 fut une proposition de version combinant le fuselage allongé du 600/700 avec les capacités militaires du 400. Des commandes pour le Series 700 furent passées par Far Eastern Air Transport (deux exemplaires), VASP (Viação Aérea São Paulo) (dix ex.) et British Midland (trois ex.), mais le production ne fut pas démarrée.

Le Herald fut construit, entre 1959 et 1968, en environ cinquante exemplaires. Il fut employé par de nombreuses compagnies civiles et divers opérateurs militaires, dans des pays comme l'Allemagne, l'Autriche, le Brésil, le Canada, la Colombie, la France, l'Italie, la Jordanie, Israël, la Malaisie, la Suisse, Taïwan, et naturellement, fut utilisé par une grande variété de sociétés au Royaume-Uni. Le dernier vol de transport de passagers avec le Herald fut effectué en 1987 (British Air Ferries), mais cet avion resta en service encore un temps pour du transport de fret, puis fut définitivement retiré en 1999 (dernier service avec Channel Express).


Vue d'un Handley Page H.P.R.7 Herald 201 de la compagnie British Island Airways. Immatriculation G-APWF, cn 154, Londres - Gatwick, Angleterre, Royaume-Uni, août 1978. Vue d'un Herald 201 (photo : Paul Robinson)

Source partielle : Civil Airliners since 1946 - Kenneth Munson.

HERALD 214          
Moteurs(s)/Engine(s)   2 turbopropulseurs de 1910 ch                      Rolls-Royce Dart Mk. 527                          
Envergure/Span 28,88 m    Longueur/Length 23,01 m    Hauteur/Height 7,34 m     Poids total/Weight 19.500 kg      
Vitesse/Speed 440 km/h à 4575 m Plafond/Ceiling 8.500 m    Autonomie/Range 1.125 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils