C.r.d.a. (cant)-Z.506  airone          

C.R.D.A. Cant Z.1007 Alcione

mars 1937 Cams-37

Vue d'un Z.1007 Alcione (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Z.1007bis Alcione du 211e Squadriglia B.T. (Bombardamento Terrestre), mer Méditerranée 1941-1942. Armement, une mitrailleuse Breda-SAFAT de calibre 12,7 mm dans la tourelle dorsale, une en position ventrale, deux autres armes orientables latérales de même type, placées vers l'arrière, charge de bombes en soute interne jusqu'à 4.410 livres (2.000 kg).

Le plus important contemporain du temps de la Deuxième Guerre mondiale du Savoia-Marchetti S.M.79, fut un autre bombardier trimoteur, le C.R.D.A. (Cantieri Riuniti dell'Adriatico) Cant (Cantieri Aeronautici e Navali Triestini) Z.1007, conçu par l'ingénieur Ing. Filippo Zappata. Le vol inaugural du prototype fut effectué durant l'année 1937, d'autres appareils suivirent pendant l'année et demi suivante, et le Z.1007 fut mis en production en 1939.

Le premier modèle destiné à la Regia Aeronautica emportait un armement défensif léger formé de quatre mitrailleuses de calibre 7,7 mm, et était équipé de moteurs Isotta-Fraschini Asso XI RC 35 en V de 840 ch, installés sous des capots cylindriques, ce qui leur donnait un aspect de moteurs radiaux. Cette version initiale fut vite suivie du modèle majeur, le Z.1007bis qui recevait des moteurs radiaux Piaggio de 1.000 ch apportant une considérable amélioration des performances. Cet appareil avait des ailes d'une envergure plus grande, était plus long et son train d'atterrissage avait été renforcé, tous ces éléments lui permettant d'opérer avec un poids total supérieur. Egalement, son armement défensif avait été amélioré.

Environ 90 Alcione (martin-pêcheur, en français), étaient en service actif lors de l'entrée en guerre de l'Italie, début juin 1940. De construction entièrement en bois, ce bombardier était particulier en étant doté, soit d'un unique plan vertical de queue, soit de deux plans verticaux. La production fut réalisée par C.R.D.A., mais également sous-traitée chez IMAM (Industrie Meccaniche Aeronautiche Meridionali) et chez Piaggio. Comme alternative à sa charge interne de bombes, le Z.1007bis pouvait emporter deux torpilles d'un poids unitaire de 1.760 livres (800 kg),
accrochées sous le fuselage, et le bombardier pouvait aussi être utilisé pour des missions de reconnaissance.

Le Alcione fut mis en service durant la guerre, en majorité en Méditerranée et en Afrique du Nord, mais il servit aussi sur le front Est, en résistant bien aux extrêmes climats froids malgré sa construction en bois. Une variante suivante, le Z.1007ter, fut mise en service dans la Regia Aeronautica, vers la fin de l'année 1942. Cet avion était équipé de moteurs Piaggio P.XIX de 1.175 ch, et sa charge de bombes avait été réduite, mais ce type ne fut pas construit en un nombre important d'exemplaires. Le modèle parallèle Z.1015, qui était équipé de propulseurs Piaggio P.XII RC 35 de 1.500 ch fut délaissé en faveur du plus prometteur et d'une encore meilleure conception, le Z.1018 Leone qui vola pour la première fois en 1940. La production du bombardier trimoteur Z.1007 atteignit environ 560 exemplaires.


Plan d'un Z.1007 Alcione (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

Z.1007              
Moteurs(s)/Engine(s)   3 moteurs à pistons de 1000 ch              Piaggio P.XIbis RC 40                             
Envergure/Span 24,80 m    Longueur/Length 18,35 m    Hauteur/Height 5,22 m     Poids total/Weight 13.620 kg      
Vitesse/Speed 455 km/h à 5250 m Plafond/Ceiling 7.500 m    Autonomie/Range 2.200 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions militaires 1939-1945Avions militaires 1939-1945