Grumman-J2-f duck

Grumman OV-1 Mohawk

Grumman-S-3 tracker

Vue d'un Mohawk Vue d'un appareil d'observation et d'attaque OV-1 Mohawk. Modèle doté de systèmes de reconnaissance électronique (ELINT, ELectronic INTelligence), accrochés sous les ailes.

Lorsque la première maquette du Mohawk (alors connu comme AO-1 ou YAO-1/YOV-1A), fut achevée en 1957, l'appareil était doté d'une dérive simple, avec un empennage haut. L'adoption de deux plans verticaux supplémentaires et de plans horizontaux bas, ne furent que l'une des améliorations apportées à l'appareil, avant son vol inaugural effectué en avril 1959. Le rôle principal de l'appareil était d'assurer une couverture d'observation et de reconnaissance, pour le compte de l'U.S. Army et celui de l'U.S. Marine Corps (cet organisme se retira du projet par la suite), bien qu'il fut capable d'assurer une participation active à des opérations terrestres.

Cet avion pouvait opérer par tous les temps, depuis des bases de campagne, et effectuer en urgence des décollages et atterrissages courts, depuis des surfaces peu préparées grâce à ses qualités STOL (Short Take Off and Landing). Egalement sa grande cabine avancée, prévue pour deux membres d'équipage, procurait un champ visuel très étendu dans toutes les directions. Un équipement rarement rencontré sur ce type d'appareil de performances modestes, était les sièges éjectables prévus pour les deux hommes d'équipage. Aussi le plancher de l'habitacle, ainsi que les vitres, étaient blindés afin d'assurer une protection contre les armes légères. Le train tricycle était classique, l'aile était médiane et les nacelles de moteurs étaient montées sur l'extrados des plans.

Le Mohawk fut décliné en quatre versions de base, chacune étant facilement transformable en les autres variantes. L'OV-1A était doté d'appareils de prise de vues photographiques de type standard, afin de mener des missions d'observation de jour. L'OV-1B était équipé d'un radar à balayage latéral (système SLAR, Side Looking Airborne Radar), et était destiné au relevé de terrains. Cet élément de détection était logé dans une grande nacelle en forme de torpille, accrochée sous la partie inférieure du fuselage, du côté droit. L'OV-1C était destiné aux missions de reconnaissance, et emportait un équipement de détection infrarouge. Le modèle OV-1D avait des ailes plus grandes, réunissait les caractéristiques des deux modèles précédents, et était doté d'équipements de détection plus efficaces.

Le Mohawk fut mis en service opérationnel en 1962, et les machines de production furent équipées par la suite de turbopropulseurs plus performants Lycoming T53-L-3 d'une puissance unitaire de 1.150 ch, entraînant de grandes hélices tripales Hamilton Standard à vitesse constante. Cet appareil pouvait aussi effectuer des missions offensives. Pour cela, il était équipé de quatre points d'emport sous les ailes, la charge totale emportée (bidons de napalm, bombes à fragmentation, armes antichar, réservoirs de carburant supplémentaires) atteignant un poids maximal de 3.740 livres (1.700 kg.)

La production totale du Mohawk, effectué entre 1959 et l'année 1970, atteignit environ 375 exemplaires. La fabrication des principaux modèles fut d'environ soixante exemplaires pour l'OV-1A, une centaine d'exemplaires pour l'OV-1B, environ 170 exemplaires pour l'OV-1C, et une quarantaine d'exemplaires pour l'OV-1D, ce dernier modèle étant aussi issu de conversions.

Le Mohawk fut employé de manière opérationnelle par l'U.S. Army pendant la guerre du Viêt Nam (novembre 1955-avril 1975), et plusieurs machines furent perdues pendant ce conflit (accidents, feu au sol, attaque par des chasseurs ennemis). Cet appareil fut aussi engagé dans la guerre du Golfe (première guerre d'Irak), en 1990-1991. Les appareils de l'armée américaine furent retirés d'Europe en 1992, de Corée du Sud en septembre 1996, et du territoire national en 1996. Une trentaine de OV-1 furent achetés par l'Argentine dans les années 1990, et les dernières machines de ce lot furent retirées dans ce pays en 2015.


Vue d'un appareil d'observation Mohawk (OV-1B ou OV-1D), équipé de la nacelle contenant l'antenne du système SLAR (Side Looking Airborne Radar). Vue d'un Mohawk

Source partielle : Bombers, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson.

OV-1B               
Moteurs(s)/Engine(s)   2 turbopropulseurs de 1005 ch                      Lycoming T53-L-7                                  
Envergure/Span 12,80 m    Longueur/Length 12,49 m    Hauteur/Height 3,85 m     Poids total/Weight 6.190 kg       
Vitesse/Speed 550 km/h à 1500 m Plafond/Ceiling 9.000 m    Autonomie/Range 425 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes