Martin-167 maryland

Martin A-30 Baltimore

Martin-Agm-12 bullpup

Vue d'un Baltimore IV (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un bombardier léger Baltimore IV, ex-R.A.F., aux couleurs des forces aériennes italiennes co-belligérantes (novembre 1944).

Le Baltimore fut conçu spécialement pour répondre à une spécification britannique, afin de fournir un successeur amélioré au Martin 167 employé par la R.A.F. sous le nom Maryland. Le vol inaugural du prototype (AG 685), référence constructeur Martin 187, fut effectué en juin 1941, puis l'avion désigné Mk. I fut convoyé en Grande Bretagne en octobre 1941, pour poursuivre les essais, à Burtonwood, près de Liverpool. Ce modèle qui correspondait au premier exemplaire de production avait volé treize mois après une première commande de la R.A.F. passée pour 400 machines. Par rapport au Maryland, le fuselage avait été élargi (ce qui permettait une communication directe entre les membres d'équipage), la charge de bombes augmentée (environ 910 kg), l'équipage passait à quatre membres au lieu de trois, et les moteurs plus puissants Wright en double étoile Cyclone 14 apportaient un gain en performances.

Ces premiers avions furent construits comme Baltimore Mk. I (50 exemplaires), II (100 ex.) et III (250 ex.), tous équipés des même moteurs et dotés de quatre mitrailleuses de 7,7 mm dans les ailes, d'une ou de deux de 12,7 mm en tourelle dorsale et suivant le montage, de mitrailleuses défensives ventrales. Seul l'armement de dos différait suivant les versions, la tourelle dorsale des Mk. I et II comprenait une mitrailleuse Vickers K simple et double respectivement, alors que le Mk. III recevait une tourelle Boulton and Paul, avec quatre mitrailleuses.

Bien que non employé par l'U.S. Army Air Forces, le Baltimore reçut la désignation américaine A-30 (Mk. IIIA) et les commandes suivantes passées dans le cadre du programme Lend-Lease (Prêt-Bail), portèrent sur environ 280 Mk. IIIA (identiques aux Mk. III), environ 290 Mk. IV (A-30A) et 600 Mk. V (A-30A) ce qui porta la production totale, qui s'étendit jusqu'en mai 1944, à environ 1.575 machines. La version Mk. IV avait une tourelle dorsale Martin à commande électrique comportant deux mitrailleuses, le Mk. V était globalement identique, mais doté de moteurs Wright R-2600-29 Cyclone 14 de 1.700 ch plus puissants et le Mk. VI était une version équipée pour la reconnaissance.

Comme les Maryland, les Baltimore furent engagés dans des missions de bombardement léger de jour comme de nuit, ou de reconnaissance principalement en Méditerranée et au Moyen-Orient, ou ils équipèrent plusieurs escadrilles de la R.A.F. à partir du printemps 1942. Ils participèrent aux combats avec la Desert Air Force en Afrique du Nord, prirent part à d'intenses bombardements sur l'île de Pantalarée et en Sicile, puis continuèrent les missions en avant des troupes au sol, en Italie. Les Baltimore équipèrent aussi deux escadrilles de la S.A.A.F. (South African Air Force), et plusieurs furent engagés dans les Balkans en particulier en Yougoslavie, par le Stormo Baltimore italien en 1944-1945. Quelques autres furent aussi employés par les Forces Françaises Libres et la Royal Navy en utilisa un petit nombre depuis des bases terrestres.


Plan d'un Baltimore IV (origine : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson)


Vue d'un Baltimore (photo : Encyclopédie illustrée de l'Aviation dans le monde - David Mondey) Vue d'un bombardier léger Baltimore de la R.A.F.

Source partielle : Bombers 1939-1945 - Kenneth Munson.

A30-IV              
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 1660 ch              Wright R-2600-19 Cyclone 14                       
Envergure/Span 18,69 m    Longueur/Length 14,78 m    Hauteur/Height 5,41 m     Poids total/Weight 10.430 kg      
Vitesse/Speed 490 km/h à 3350m Plafond/Ceiling 7.315 m    Autonomie/Range 1.740 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. anciensAv. mil. anciens