Yakovlev-Yak-9    frank              

Yakovlev Yak-11

novembre 1945 Yakovlev-Yak-12   creek

Vue d'un Yak-11 (photo : JN Passieux, meeting de la Ferté-Alais 2001) Vue d'un Let C-11 (Yakovlev Yak-11) en version modifiée monoplace. Immatriculation F-AZNN, cn 25-III-05, code 14. Décoration comme Yak-3 de Marcel Lefèvre (1918-1944), de l'unité Normandie Niémen. Meeting de la Ferté-Alais 2001.

Le Yakovlev Yak-11 était un appareil de formation intermédiaire et avancée dérivé du chasseur Yak-3 dont il conservait l'apparence générale, avec des ailes basses aux extrémités tronquées et un train d'atterrissage conventionnel rétractable. L'habitacle modifié pour l'entraînement, comprenait deux sièges en tandem avec l'instructeur à l'arrière, couverts par une longue verrière basée sur des montants métalliques et comprenant des parties coulissantes pour l'accès. Le Yak-11 était légèrement plus grand que l'appareil dont il était issu, sa cellule était basée sur un treillis de tubes métalliques soudés avec des parties en bois, le revêtement étant entoilé. La partie avant contenait un moteur radial à refroidissement par air Shevtsov ASh-21 monté sous un carénage et entraînant une hélice bipale, et l'avion pouvait être équipé d'une mitrailleuse de calibre 7,7 mm montée sur le côté gauche du capot. Cet équipement pouvait être complété de supports sous les ailes permettant l'emport de bombes d'exercice.

Le Yak-11, code OTAN Moose, qui pouvait être vu comme une sorte de AT-6 russe, vola pour la première fois en novembre 1945 et commença à rejoindre les unités d'entraînement de la force aérienne soviétique en 1947. Puis après cette période, il fut fabriqué sous licence en Tchécoslovaquie, comme Let (Let Kunovice) C-11, avec parfois un train d'atterrissage tricycle (C-11U). Le Yak-11, construit en environ 3.860 exemplaires en U.R.S.S. et en plus de 700 exemplaires en Tchécoslovaquie, fut l'avion d'entraînement standard pour les pays du pacte de Varsovie avant l'arrivée de l'appareil à réaction L-29. Il servit dans les forces armées de l'Allemagne de l'Est, de la Bulgarie, de la Hongrie, de la Pologne, et de la Roumanie, mais fut aussi employé en Afghanistan, Albanie, Autriche, Algérie, Egypte, Irak, Syrie, République Arabe Unie, Somalie, Yémen, Angola, Chine, Mongolie, Corée du Nord, et Viêt Nam.


Vue d'un Let C-11 (Yak-11) (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Let C-11 d'entraînement de fabrication tchécoslovaque (Yak-11). Cet appareil des United Arab Republic Air Force fut conduit vers Israël en janvier 1964 par le capitaine Hekmi.
Plan d'un Let C-11 (Yak-11) (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson.

Yak-11              
Moteurs(s)/Engine(s)   1 moteur à pistons de 730 ch                Shvetsov ASh-21                                   
Envergure/Span 9,40 m (30 ft 10.1 in) Longueur/Length 8,48 m (27 ft 9.9 in) Hauteur/Height 3,28 m (10 ft 9.1 in) Poids total/Weight 2.500 kg (5.510 lb) 
Vitesse/Speed 460 km/h à 2250 m            Plafond/Ceiling 7.100 m (23.290 ft)  Autonomie/Range 1.280 km (800 miles)


Retour partie aviation/return to the airplane part Index  Table des matières/table of contents Avions militaires de la période guerre froide/military aircrafts of the Cold War period