Sukhoi-Su-6               

Sukhoi Su-7 Fitter

septembre 1955 Sukhoi-Su-9  fishpot

Vue d'un Sukhoi 7 Vues de Sukhoi Su-7 (code OTAN "Fitter").

Utilisant le même fuselage de base que le Su-9 "Fishpot", ainsi que des éléments de queue identiques et le moteur du "Fishpot-A", la fonction première du projet Sukhoi, mené en parallèle, était un chasseur d'attaque au sol. Une différence importante par rapport au Su-9 était les ailes médianes montées avec une forte flèche de 60°, et caractérisées par une très grande finesse, ce qui rendait l'appareil plus manoeuvrant que son équivalent doté d'une aile delta, particulièrement aux vitesses réduites, nécessaires à un appareil de ce type lors d'attaques de cibles. Dans le même temps, l'extrême finesse et l'importante flèche étaient deux facteurs qui limitaient la taille et le poids des charges emportées sous les plans, aussi les points d'emport furent limités à deux de chaque côté, en complément des deux canons Nudelman-Rikhter NR-30 de calibre 30 mm, logés dans des coffres sous le fuselage, à la base des ailes. Le Su-7 pouvait emporter sous les pylônes extérieurs, deux paniers de roquettes non guidées (panier UB-16 de seize armes d'un diamètre d'environ 57 mm), et deux réservoirs de carburant supplémentaires largables d'une capacité unitaire de 2.300 litres, sous les pylônes intérieurs. Cependant, dans la configuration d'attaque de l'avion, la charge d'armes emportée restait loin de celle d'appareils occidentaux, comme le Northrop F-5, ou même le subsonique britannique Hawker Hunter. Ce chasseur était robuste et simple, mais un autre point faible était sa faible autonomie.

Le Su-7 était doté de plans de profondeur entièrement mobiles, d'un cône variable situé en partie frontale, dans le conduit d'admission du moteur, afin d'adapter le flux d'air aux vitesses supersoniques, et le poste du pilote était équipé d'un siège éjectable. Deux lames anti-vortex (wing fence) destinées à réduire la tendance de l'air à suivre le mouvement de la flèche, était montées sur les plans.

Le premier prototype désigné S-1, fut équipé du nouveau moteur Lyulka AL-7, et son vol inaugural fut effectué début septembre 1955, avec le pilote A. G. Kochetkov aux commandes. L'appareil, doté ultérieurement d'un réacteur avec réchauffe atteignit environ 1.350 mph (2.170 km/h, Mach 2.04) en avril 1956, et il fut suivi d'un second prototype désigné S-2, bénéficiant de quelques améliorations sur le plan aérodynamique. Le premier modèle de production, fut mis en service actif sous forme de chasseur, comme Su-7 "Fitter-A" en 1959, mais il ne fut fabriqué qu'en une faible quantité.

Afin de répondre à une demande des autorités émise fin juillet 1958, une version attaque au sol dérivée du modèle initial fut développée par Sukhoi. Le modèle fut renforcé au niveau structure et train d'atterrissage pour le vol à basse altitude et haute vitesse, et le prototype S-22 doté d'un réacteur AL-7F, effectua son premier vol en mars 1959. La mise en service du modèle de production baptisé Su-7B "Fitter-B" fut effectuée en 1961. Cet appareil qui fut largement produit (environ 430 exemplaires), avait quelques défauts, une vitesse d'atterrissage élevée (340-360 km/h), une mauvaise visibilité pour le pilote vers l'avant, et aucune aide pour l'atterrissage, aussi il pouvait rendre les opérations difficiles, surtout par mauvais temps ou sur des terrains peu préparés. Pour tenter de remédier à ces problèmes, des volets soufflés furent essayés sur le prototype S-25, et des fusées d'aide au décollage JATO (Jet-Assisted Take Off) furent testées sur le prototype S-22-4. Ces efforts afin d'améliorer le décollage et les performances à l'atterrissage furent finalement exploités, et concrétisés avec le Su-17.

La variante Su-7BM, capable d'emporter une charge nucléaire, avait une capacité en carburant plus importante et recevait un moteur amélioré AL-7F-1 (un peu moins de 300 exemplaires construits). La version correspondante, simplifiée et destinée à l'export, fut le Su-7BMK (440 exemplaires fabriqués). Le modèle Su-7BKL (environ 270 ex.) fut une version capable d'évoluer depuis des terrains sommaires, grâce à des patins montés en complément des roues sur le train d'atterrissage principal, des fusées d'appoint au décollage (deux SPRD-110), et deux parachutes de freinage. Le chasseur et avion d'attaque au sol fut également décliné en plusieurs versions biplaces d'entrainement qui reçurent le code OTAN "Moujik". Ce furent le Su-7U, une version biplace d'entraînement dérivée du Su-7B, avec une capacité en carburant réduite (premier vol octobre 1965), le Su-7UM, un biplace de formation dérivé du Su-7BM, et le Su-7UMK, un biplace de formation destiné à l'exportation, issu du Su-7BMK. Le nombre total de ces machines biplaces atteignit environ 410 exemplaires.

La production du Su-7, faite entre 1957 et 1972, atteignit plus de 1840 exemplaires. Le chasseur et appareil d'attaque au sol fut employé en U.R.S.S, et dans des pays du pacte de Varsovie, en Pologne et en Tchécoslovaquie. Il fut aussi utilisé en Algérie, Egypte, Irak, Syrie, en Afghanistan et en Inde. Un des derniers pays utilisateur fut la Corée du Nord. Le Su-7 fut utilisé au combat par les forces égyptiennes, lors de la guerre des Six Jours (juin 1967), il fut aussi largement employé par l'Inde, lors de la troisième guerre indo-pakistanaise, en décembre 1971.


Vue d'un Sukhoi 7


Vue d'un Sukhoi 7 (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Sukhoi 7 des forces aériennes soviétiques armé de roquettes en pod sous les ailes.
Plan d'un Sukhoi 7 (origine : Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson)

Sources partielles : site web Wikipedia, et Fighters, encyclopaedia of world aircraft - Kenneth Munson.

Su-7                
Moteurs(s)/Engine(s)   1 réacteur de 6580 kgp (9070 kgp avec réchauffe) Lyulka AL-7F-1                                    
Envergure/Span 9,45 m     Longueur/Length 16,76 m    Hauteur/Height 4,57 m     Poids total/Weight 13.380 kg      
Vitesse/Speed 1270 km/h à 10970 m Plafond/Ceiling 15.240 m   Autonomie/Range 1.450 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAv. mil. modernesAv. mil. modernes