Aéroport du Bourget en 1939

 

Vue de l'entrée de l'aéroport du Bourget (photo fournie par Georges Cantin) Vue de l'entrée principale de l'aéroport du Bourget en 1939. Cet aérogare historique avait été signé par l'architecte Georges Labro à l'issu d'un concours organisé en 1935 (photo aimablement fournie par Georges Cantin).

Construit en réponse à une très forte augmentation du trafic aérien, l'aérogare du Bourget fut conçue par l'architecte Georges Labro à l'issu d'un concours organisé par le ministère de l'Air en 1935. Inauguré en 12 novembre 1937, en présence du Président de la République, Albert Lebrun et du ministre de l'Air Pierre Cot, cet aéroport international fut ouvert au moment de l'Exposition Internationale tenue à Paris. Dans les années 1940, l'ancien fronton à blasons, jugé de style trop ferroviaire, et désormais dépassé, fut remplacé en partie centrale, en avancée, par trois grandes statues sculptées par Armand Martial, et symbolisant les trois principales destinations, Occident, Afrique, et Extrême-Orient.

L'aérodrome, sérieusement endommagé pendant la Deuxième Guerre mondiale, fut reconstruit à l'identique par l'architecte d'origine, et continua ensuite de servir d'aéroport civil jusque dans les années 1970. Aujourd'hui, il abrite la collection du Musée de l'Air et de l'Espace et est aussi depuis 1953, le site du Salon international de l'Aéronautique et de l'Espace qui se déroule sur l'aéroport les années impaires (le salon de Farnborough est organisé les autres années).

Ce site avait été ouvert en 1919 et resta le premier et seul aéroport civil de Paris jusqu'à la construction de l'aéroport d'Orly. C'est au Bourget que se posa Charles Lindbergh au terme de sa traversée de l'Atlantique à bord du Ryan NYP Spirit of Saint Louis. Alors âgé de 25 ans, il arriva le 21 mai 1927, après avoir parcouru 5.810 kilomètres en environ 33 heures et 30 minutes. 200.000 spectateurs l'attendaient sur les pistes du Bourget.


Vue de la piste de l'aéroport du Bourget (photo fournie par Georges Cantin) Vue de la piste de l'aéroport du Bourget à la même époque (photo aimablement fournie par Georges Cantin).
Vue de la piste de l'aéroport du Bourget (photo fournie par Georges Cantin) Autre vue de la piste de l'aéroport du Bourget avec un avion aligné (photo également aimablement fournie par Georges Cantin).

On peut reconnaitre sur les photos, à gauche, au milieu, deux biplans Lioré et Olivier 21, à droite, l'aile d'un biplan quadrimoteur Handley Page H.P.42 des Imperial Airways, et peut-être le monoplan trimoteur Wibault 282.T12 de la compagnie Air France, immatriculation F-AMHL.

- En complément, vue générale de la façade de l'ancienne aérogare de l'aéroport du Bourget, côté extérieur, détail de la partie centrale, avec les statues représentant les destinations, et figure du bas représentant l'Occident (Paris, New York, Athènes). Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget, avril 2019.


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part