Focke-wulf-Fw 44 stieglitz             

Focke-Wulf Fw 58 Weihe

janvier 1935 Focke-wulf-Fw 187

Vue d'un Fw 58 (origine : Gallica - l'Aérophile juillet 1937) Vue d'un monoplan bimoteur Focke-Wulf Fw 58, immatriculation D-APAN.

Le Focke-Wulf Fw 58 Weihe (busard, en français), dont le prototype effectua son vol inaugural en 1935, fut l'un des nombreux avions conçus pour cette compagnie par Kurt Waldemar Tank, devenu reconnu par la suite pour son dessin du fameux chasseur Fw 190. Un Fw 58 (D-ALEX), fut employé comme avion personnel par Tank. Ce modèle fut construit en un très grand nombre d'exemplaires (environ 1.350 machines), et fut aussi adopté par la Luftwaffe. Il fut produit pour un usage civil ou militaire, et utilisé dans de nombreux pays, comme l'Argentine, l'Autriche, le Brésil, la Bulgarie, la Chine, la Croatie, le Danemark, la Hongrie, les Pays-Bas, la Turquie, la Roumanie, et la Suède.

Un nombre substantiel de prototypes furent fabriqués, et les deux premiers modèles de production furent l'appareil civil de six places destinés aux trajets à la demande, Fw 58A, et l'appareil militaire, premier de la série destinée à la Luftwaffe, le Fw 58B. Ce dernier type pouvait être employé comme avion de communications ou de transport léger, mais avec des modifications appropriées et des équipements changés, il fut largement utilisé comme appareil d'entraînement pour les pilotes, les bombardiers, les mitrailleurs, ainsi que pour la formation des opérateurs radio, et également comme avion de reconnaissance photographique.

Ces modèles dérivés du second prototype Fw 58V2, qui avait été construit avec une partie arrière de cabine découpée, étaient équipés d'une mitrailleuse défensive MG 15 de calibre 7,9 mm montée sur anneau en arrière du cockpit, et d'une arme de même type en partie avant. Le FW 58B de production destiné à l'entraînement avait une partie avant détachable, formée soit d'un élément solide, soit d'une partie vitrée portant une unique mitrailleuse de calibre 7,9 mm. Pour la formation au bombardement, cet avion léger pouvait emporter jusqu'à douze bombes de 22 livres (environ 10 kg). Le train d'atterrissage classique du Fw 58B, dont les jambes du train principal se rétractaient en arrière dans les nacelles des moteurs, pouvait être remplacé par deux flotteurs, et dans cette forme, l'avion fut désigné Fw 58W. Un appareil immatriculé D-OXLR, fut aussi essayé durant la Deuxième Guerre mondiale, avec un train tricycle fixe. Conformément à l'accord commercial germano-soviétique du 11 février 1940, l'Allemagne devait fournir trois Fw 58 à l'U.R.S.S. Ces machines, répertoriées Fw 58B-2 D-OXWR, cn 2754, et Fw 58C-2 D-OXWS et D-OXWT, cn 3547-8, furent livrées en mai 1940, pour un emploi dans des instituts de recherche NII (Nauchno-Ispytatel'nyi Institut, institut de test scientifique) VVS et LII (Letno-Issledovatel'skii Institut, institut de recherche aéronautique).

La production fut poursuivie pendant la guerre, la principale version construite étant le Fw 58C, destiné à l'évacuation sanitaire ou l'entraînement des équipages aux tâches de communications. Cette machine était globalement identique au Fw 58B, excepté au niveau des équipements opérationnels appropriés. Les moteurs standard du Fw 58 étaient des Argus As 10C en V inversé, à refroidissement par air, d'une puissance unitaire de 240 ch, mais un certain nombre de machines reçurent des Hirth HM 508D de 260 ch. La construction était métallique, avec un fuselage formé d'une structure en tubes d'acier soudés. Les ailes basses à longeron unique étaient de type demi-cantilever (avec de chaque côté, un tirant rejoignant le haut du fuselage, au niveau du poste de pilotage). Leur fabrication était en Duralumin, avec un revêtement entoilé. Les plans de queue étaient classiques, avec une unique dérive et des éléments horizontaux montés en position surélevée.


Vue d'un Fw 58B de la Luftwaffe (origine : Fighters between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson) Vue et plan d'un Focke-Wulf Fw 58B du Staffel No. 1, Gruppe No. 1, Luftkreiskommando II/KGzbV.1 (Königsberg), comme présenté lors du Meeting Aéronautique International de Zurich, en 1936.
Plan d'un Fw 58B de la Luftwaffe (origine : Fighters between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson)

Source partielle : Fighters between the wars 1919-1939 - Kenneth Munson.

Fw 58B              
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 240 ch               Argus As 10C                                      
Envergure/Span 21,00 m    Longueur/Length 14,00 m    Hauteur/Height 3,90 m     Poids total/Weight 3.200 kg       
Vitesse/Speed 260 km/h à 0 m Plafond/Ceiling 5.400 m    Autonomie/Range 800 km         


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions militaires 1919-1939Avions militaires 1919-1939