De havilland-D.h.104 dove (devon)               

De Havilland D.H.104 Dove

septembre 1945 De havilland-D.h.108

Vue d'un Dove 8 (photo : Richard Carvill) Vue d'un D.H.104 Dove 8 de la compagnie Mayfair Dove Charter. Immatriculation G-OPLC, cn 04212, année de construction 1948, Farnborough, Angleterre, Royaume-Uni, juillet 2002.

Le de Havilland D.H.104 Dove (colombe, en français), fut un avion civil léger dont la conception datait de l'après Deuxième Guerre mondiale. Cet appareil de construction métallique à aile basse et train tricycle rentrant, avait un poste de pilotage surélevé par rapport à la cabine qui avait une capacité allant jusqu'à dix passagers avec deux hommes d'équipage. Cet appareil connut un grand succès commercial, et fut finalement construit en environ 450 exemplaires civils ou d'emploi militaire, pendant une vingtaine d'années.

Le D.H.104 fut conçu pour répondre à la spécification Spec. 26/43 émise par le Brabazon Committee, Type VB, correspondant à un petit avion de ligne destiné aux services domestiques au Royaume-Uni et dans les pays du Commonwealth. Deux prototypes furent construits, le second immatriculé G-AGUC, fut malheureusement perdu à la suite d'un accident, mais le premier, immatriculé G-AGPJ, effectua son vol inaugural en septembre 1945, quelques jours avant la date planifiée, ce qui correspondait également au 25e anniversaire de la fondation de la compagnie de Havilland. Cette machine vola à l'origine avec une dérive droite, mais le familier plan vertical de queue arrondi poursuivi par un petit filet sur le haut du fuselage fut adopté durant le programme d'essais en vol.

Le premier et le second Dove de production devinrent des démonstrateurs pour le compte du Canada et de l'Australie, et portèrent respectivement les immatriculations CF-BNU et VH-AOO. Comme le Dragon Rapide qu'il devait remplacer, le Dove 1 emportait normalement huit passagers et deux membres d'équipage, bien qu'un maximum de onze passagers ait été possible. A l'été 1946, des commandes pour le Dove avaient été passées par des sociétés de pas moins d'une quinzaine de pays. La plupart étaient des compagnies aériennes, malgré le fait que le bimoteur ait été, d'un coût à l'achat et en opérations plutôt supérieur à ce que les petites entreprises pouvaient se permettre à cette époque. Malgré tout, de Havilland poursuivit le développement de la série, et en 1948, proposa le Dove 2, une machine destinée au transport de personnalités, d'une capacité réduite à six places. Ce modèle fut bien accueilli et fut bien vendu en Grande Bretagne et à l'étranger.

Afin de maintenir l'attractivité du bimoteur sur le marché et de le maintenir au niveau de nouveaux modèles plus récents, le type fut amélioré, et pour remplacer les Dove 1 et 2, furent proposés les versions 1B et 2B, dotées de moteurs plus puissants Gipsy Queen 70-4 de 340 ch, à la place des 70-3, d'une puissance unitaire de 330 ch. Le Dove 3 de surveillance en resta au stade du projet, et le Dove 4 fut une version militaire connue comme Devon dans la Royal Air Force, Sea Devon dans la Royal Navy, et qui fut aussi employée dans plusieurs forces aériennes à l'étranger. Les modèles civils qui suivirent, apparus en 1953, furent les Dove 5 et 6, respectivement un avion de ligne et un appareil de transport de personnalités dérivés directement du 1B et du 2B, dotés de propulseurs Gipsy Queen 70 Mk. 2 de 380 ch et ayant une charge utile augmentée de 20%. Ces bimoteurs furent suivis en 1960, de développements parallèles désignés Dove 7 et 8, équipés de moteurs Gipsy Queen 70 Mk. 3 de 400 ch, et modifiés au niveau du dôme du poste de pilotage, de la même manière que sur un Heron.

La dernière variante fut le Dove Custom 800 destiné au marché américain. Dans ce pays, un certain nombre de Dove furent convertis par Riley Aeronautics et dotés de moteurs Lycoming IO-540. A la fin de l'année 1966, il resta environ 75 exemplaires du Dove en exploitation sur des lignes commerciales, et un nombre équivalent était encore en service dans des forces militaires. D'autres appareils de ce type étaient utilisés par des propriétaires privés, des compagnie de vol à la demande, ou d'autres spécialisées dans le vol d'affaires.



Vue d'un de Havilland D.H. 104 Dove 1B de la BOAC, immatriculé G-AKCF, cn 04030, rangé dans le Wing Hangar à Heathrow. Cet appareil servait à l'instruction des pilotes de cette compagnie. Vue d'un de Havilland D.H. 104 Dove à Heathrow (photo : Pictorial History of BOAC and Imperial Airways Kenneth Munson)
- Le Wing Hangar pouvait recevoir les plus grands avions de la BOAC mais seuls, les fuselages et les ailes étaient abrités pour les plus importants, la queue restant à l'extérieur pour les Britannia par exemple. Derrière le Dove, se trouve un quadrimoteur Douglas DC-7C.

Source partielle : Civil Airliners since 1946 - Kenneth Munson.

D.H.104 DOVE 7      
Moteurs(s)/Engine(s)   2 moteurs à pistons de 400 ch               Bristol Siddeley Gipsy Queen 70 Mk. 3             
Envergure/Span 17,37 m    Longueur/Length 11,96 m    Hauteur/Height 4,06 m     Poids total/Weight 4.060 kg       
Vitesse/Speed 425 km/h à 2400 m Plafond/Ceiling 6.600 m    Autonomie/Range 1.630 km       


Retour à la page d'accueil Retour page d'accueil/return to the home page Retour à la page aviation Retour partie aviation/return to the airplane part IndexTable des matièresAvions civilsAvions civils