Bmw bramo-323             

Bristol Centaurus

juillet 1938 Bristol-Coupled proteus

Vue d'un moteur Bristol Centaurus (photo : Jane's fighting aircraft of World War II) Moteur à chemises louvoyantes (sleeve-valve engine) Bristol Centaurus, 18 cylindres en double étoile, puissance de 2.500 ch.

Le Bristol Centaurus succéda au moteur quatorze cylindres en double étoile Hercules qui avait été monté pendant la Deuxième Guerre mondiale sur des appareils militaires comme les bombardiers Halifax ou Stirling. Le Centaurus, avec sa puissance maximale d'environ 3.000 ch, atteignait les limites pour ce type de moteur. Sa conception générale dérivait de celle du Hercules, avec les soupapes remplacées par des chemises louvoyantes montées dans les cylindres, cependant il possédait 18 cylindres en double étoile et était beaucoup plus volumineux et plus puissant.

Il fut monté sur de nombreux avions militaires de l'après-guerre comme par exemple, les chasseurs Hawker Tempest II et Fury/Sea Fury, le Blackburn Firebrand, les bimoteurs Bristol Buckingham et Buckmaster, l'appareil de transport militaire Berverly, et l'hydravion S.35 Shetland. Il équipa aussi des appareils commerciaux comme l'Airspeed Ambassador ou le Bristol Brabazon.


Source partielle : Jane's fighting aircraft of World War II - Michael J.H. Taylor (ISBN 1-8517-0493-0).

Retour partie aviation/return to the airplane part Index  Table des matières/table of contents Moteurs à pistons/piston engines